AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
.
.
Murakami Emi
avatar


That's my job : Serveuse au Kaizoku Paradise
That's where I live : Muranaka
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun   Sam 22 Oct - 14:21


Help, I'm lost
Callahan Jun & Murakami Emi
Pourquoi ? Pourquoi a-il fallu que je vienne dans ce quartier ? Je ne pouvais pas me contenter de rester dans un endroit que je connais ? Non mais sérieux qu’est-ce qu’il m’a pris de vouloir passer mon jour de congé dans ce bar à chat introuvable ? Ce n’est pas possible ça, ça fait des heures que je tourne en rond et bien sûr comme si cela ne pouvait pas être pire ma jambe a commencé à faire son cinéma. Si seulement j’avais encore de l’argent, je me serais tiré de cette situation en un clin d’œil. Un petit coup de fil à mon chauffeur ou bien même à mon frère et le problème aurait été résolu …

Je sais ce que vous allez me dire. Mais Emi, tu n’as cas utiliser le GPS sur ton portable !

Sans blague, je ne suis pas aussi stupide. Bien sûr que j’ai pensé à cette petite application miracle. Sauf que pour votre gouverne aujourd’hui, je suis pauvre et que donc, forcément, je n’ai pas le lux de pouvoir me permettre de surfer sur internet à loisir comme vous. Et non, je ne peux pas demander mon chemin à une âme charitable. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas âme qui vive ou je suis ! Parce que bien sûr en me perdant, il a fallu que je m’aventure dans des petites ruelles, sans personne, pour me retrouver dans une rue complètement déserte.

Je vous jure, à cet instant présent, je me donnerais bien des baffes tellement je me déteste. Et sans aucun moyen de retrouver mon chemin, je suis malheureusement condamné à rester sur ce fichu banc que j’ai mis un quart d’heure à trouver pour soulager ma jambe. Je ne sais même pas combien de temps, je suis ici. À cette allure, le soleil va finir par se coucher, le froid de la nuit se lever et on retrouvera mon corps congelé sans vie au même endroit.

-« Ma vie est fini … » Lâchais-je dans un énorme d’espoir avant d’enfuire ma tête dans mes mains. Si au moins, mes jambes pouvaient me permettre d’avancer … Mais non, il a fallu que je ne sache quoi écrase ma jambe, me fasse perdre mon frère et détruite toute ma vie par la même occasion …

De toute façon …. Ma vie est finie depuis bien longtemps. Au final, cela ne sera pas une grande perte si je ne rentre jamais chez moi. De toute manière, ce n’est pas comme si chaque soir une personne m’attendait avec impatience à la maison … Peut-être que si je m’en sors, je devrai penser à m’acheter un chien ou  …. Un chat …. Non pas un chat ! Après tout, c’est à cause d’eux si j’en suis là. Et puis d’ailleurs ….

- «  Ou est-il ce fichu Feline Good !! » Hurlais-je soudainement agacé par la situation. De toute manière, ce n’est pas comme si quelqu’un pouvait m’entendre …

electric bird.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Callahan Jun
avatar
Admin ♦ belongs to Lauly


That's my job : Serveur au Owl-ways en compagnie d'un beau cuisinier ~
That's where I live : Juhei
.
.
.

MessageSujet: Re: Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun   Sam 22 Oct - 15:40


Emi & Jun
help, i'm lost




Le réveil était comme d'habitude. Rapide. Jun se réveillait toujours avant que le réveil ne sonne, de toute façon. Mais aujourd'hui, contrairement aux autres jours, il voulait patienter dans le lit. Il voulait tenter de se détendre un peu, histoire de mieux prévoir le programme de sa journée. Il ne travaillait que le matin, et avait l'après-midi de libre. Il devait passer à la bibliothèque pour Tetsuo, pour ensuite le retrouver à l'hôpital et passer un peu de temps avec lui. Son frère s'inquiétait un peu trop pour lui. Mais il l'en remerciait. Il venait souvent le voir au restaurant, et restait manger. Parfois seul, parfois avec des collègues. Jun remarquait bien qu'il le surveillait, et qu'il s'assurait que tout se passait bien pour lui. C'était agréable, et rassurant d'une certaine façon. Même si ça ne l'empêchait pas de se perdre dans ses souvenirs. Il savait que Tetsuo était là, au moins.
Et comme il ne travaillait pas aujourd'hui, il passerait un peu de temps avec lui plus tard. En dehors de l'hôpital. Etrangement, la bâtisse ne lui inspirait pas réellement confiance. Ca lui rappelait ce jour où on l'avait retrouvé. Ca lui rappelait combien on avait pris soin de lui pour qu'il s'en sorte alors qu'il ne voulait pas tout ça. Il aurait voulu que ça s'arrête ce jour-là. Pour qu'il ne souffre plus. Pour qu'il ne pense plus. Pour qu'il se sente enfin libre.
Il ne put malheureusement pas se relaxer dans son lit bien longtemps. Il n'y arrivait pas. Et en plus, il se sentait quelque peu mal à l'aise. Alors il se leva et partit se doucher, gardant la porte de la salle de bain ouverte – comme d'habitude.

Il quitta son appartement ensuite, fermant la porte à clé, vérifiant trois fois qu'elle était bien close, et se mit en route. Arrivé au Owl-ways, il ne perdit pas de temps et alla directement se changer, forçant quelque peu le coin de ses lèvres à se hausser en croisant ses collègues. Cela faisait parti de ses habitudes, aussi. De sourire. Il n'y avait pourtant rien derrière. Ni envie, ni force, ni motivation. Seulement son âme brisé.
Les heures passèrent rapidement. Tellement vite qu'il se retrouva déjà dehors, changé à nouveau, et prêt à aller récupérer les livres pour son frère. Il s'avança donc vers la bibliothèque, les mains enfouies dans les poches de son gilet, les sourcils quelque peu froncés. Ses prunelles dévisageaient discrètement chaque personne qui passait près de lui, et il avança un peu plus vite quand il aperçut la bâtisse qu'il cherchait.
Ne voulant pas spécialement rester coincé là-dedans trop longtemps, il alla directement demanda de l'aide à la bibliothécaire. Il y avait un roman, fantastique apparemment, vu la couverture un peu douteuse. Il ne prêta pas attention au résumé et se contenta de hausser les sourcils dans une mine perplexe. Tetsuo avait réellement des goûts étranges... Et un livre sur la médecine, qu'il ouvrit pour consulter rapidement les pages. Il n'en comprit pas un mot cependant. Il haussa les épaules, et alla faire le nécessaire pour les emprunter.
Plaçant les livres dans son sac, il quitta l'établissement, arpentant les rues du quartier, qu'il connaissait par cœur maintenant. Ses mains s'étaient naturellement cachées dans ses poches alors qu'il tentait de masquer la partie basse de son visage derrière son gilet. Il faisait froid, c'était horrible. Il ferait mieux de rentrer et de dire à Tetsuo de passer chez lui pour récupérer les livres. Hors de question qu'il attende plus longtemps dans ce froid.

Ses pas le menèrent dans une rue déserte. Confus, il arqua légèrement un sourcil, observant minutieusement les alentours. Parce que voir une telle rue vide à cette heure-ci, c'était étrange. Trop étrange. Ca cachait forcément quelque chose.
Son attention fut alors happée par ce soupir désespéré un peu plus loin. Ses doigts bougèrent rapidement dans ses poches, se comprimant doucement contre ses paumes alors qu'il continuait d'avancer, passant près de la jeune femme sur le banc.
Il sursauta quelque peu à son éclat de voix suivant, la fixant d'un air apeuré avant de cligner les yeux.

« C'est pas ici », répondit-il simplement, gardant une certaine distance entre lui et la jeune fille, « Vous êtes dans la mauvaise rue », ajouta-t-il dans un léger mouvement d'épaules. Merci Jun pour cette précision, elle n'aurait sans doute pas remarqué ce détail sans toi !

Il redressa le visage dans un faible souffle, se pinçant les lèvres à cause du froid qui venait chatouiller son cou.

« Le Feline Good est un peu plus loin vers là », indiqua-t-il dans un signe de tête, il faisait bien chaud dans ses poches, hors de question qu'il sorte ses mains, « Il faut prendre la rue juste là, et... »

Il se tut ensuite, observant silencieusement la jeune femme, se balançant rapidement de gauche à droite dans une faible grimace. C'était complexe à expliquer, surtout si on ne connaissait pas le quartier. Lui marchait ici tous les jours et en avait fait le tour plus d'une fois. Il savait quel chemin prendre pour se rendre ici ou là, alors évidemment que pour lui, c'était facile.
Il ne pouvait cependant pas se permettre de lui montrer, de l'accompagner. Peut-être qu'elle était un leurre. Peut-être qu'elle était juste là pour attirer les passants.
Ses yeux scannèrent la zone autour d'eux à la recherche d'un autre individu. Mais il n'y avait personne. Juste eux. Et c'était vraiment effrayant.

« Vous êtes seule ? », demanda-t-il en regardant encore une fois tout autour de lui, fixant pendant plusieurs secondes chaque ombre sur le sol.
luckyred.



_________________


   
   
if only
Memories are dangerous things. You turn them over and over, until you know every touch and corner, but still you'll find an edge to cut you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Murakami Emi
avatar


That's my job : Serveuse au Kaizoku Paradise
That's where I live : Muranaka
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun   Dim 23 Oct - 11:23


Help, I'm lost
Callahan Jun & Murakami Emi
Persuadé d’être seul dans cette rue, je sursautai néanmoins en entendant une réponse à ma question. Serais-je folle ? Bien sûr que oui, je suis folle, il n’y a personne dans cette rue. Et puis qui serais assez stupide pour répondre une telle chose. Bien évidemment que ce maudit café n’est pas ici. Je ne serais pas assise dans le froid, ce sur banc glacial si ce n’était pas le cas.

-« Sans blague que ce n’est pas ici … » Lâchais-je tout haut persuadé de me répondre à moi-même

Attend, je viens encore d’entre cette voie …. Qui bien sûr m’informe d’une nouvelle donnée dont je suis déjà en ma possession. Pourtant, c’est assez étrange mais cela ne semble pas provenir de mon esprit. Enfin, je veux dire que cette voix résonne bien trop réel que pour être seulement le fruit de mon imagination.

Je décide alors d’en avoir le cœur net et relève le regard pour scruter l’horizon. Au pire, je serais effectivement folle et au mieux une personne se trouvera à côté de moi, pouvant potentiellement m’aider et me rassurant dès lors sur mon état mental.

« Le Feline Good est un peu plus loin vers là »

Ho mon dieu un garçon, je ne suis pas folle. Merci à la personne qui se trouve là-haut et qui a enfin décidé de me venir en aide.  Je savais qu’il finirait par avoir pitié de ma pauvre personne. Non mais c’est vrai quoi, regardez-moi ce si joli visage. Ça serait un crime contre l’humanité de le laisser rougir et congelé par le froid. Et en plus, le mieux dans tout ça s’est que je n’ai même pas besoin de demander mon chemin, ce charmant garçon le fait sans que je lui aie demandé quoi que ce soit. Non attend une minute …. Pourquoi il sait arrêter … non mais vas-y continue … Qu'est ce que tu fais ? Arrête de regarder les alentours et indique-moi le chemin bon sang !!

« Vous êtes seule ? »

Que …. Quoi …. C’est une blague c’est ça ? Une caméra cachée ?

-«  Bien sûr que oui je suis seul, je ne serais pas ici à me parler à moi-même si ce n’était pas le cas »

Non mais il est stupide ou quoi ? Vous là-haut vous ne pouviez pas m’aider en guidant une personne intelligente sur mon chemin ? Ce n’est pas possible ça je suis vraiment maudite. Vous me détestez à ce point-là ? Vous ne pensez pas que ma vie est suffisamment affreuse comme ça ? Il a fallu que vous me donniez de l’espoir pour venir me l’arracher une seconde après avec un garçon qui pose des questions complètement stupide.

-«  Bon ce n’est pas grave laissez tomber. Pouvez-vous simplement m’indiquer le chemin que je puisse enfin quitter cet endroit ? »

Bon selon moi il ne faut pas en demander trop à cet inconnu, j’espère seulement qu’indiquer une direction n’est pas trop compliqué pour lui. Je n’aime déjà pas dépendre des autres, je sais parfaitement m’en sortir tout seule donc par pitié faite qu’il me donne simplement son chemin et qu’il reprenne ensuite sa route.

-«  Ne vous en faites pas, je ne suis pas une petite fille égarée dans un grand magasin. Je sais parfaitement me débrouiller toute seule, j’ai simplement besoin de connaitre la bonne route, rien de plus, rien de moins. »

Et puis pourquoi il reste planté là aussi ? Il ne veut pas m’offrir une glace et me remonter le moral tant qu’il y est ?

electric bird.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Callahan Jun
avatar
Admin ♦ belongs to Lauly


That's my job : Serveur au Owl-ways en compagnie d'un beau cuisinier ~
That's where I live : Juhei
.
.
.

MessageSujet: Re: Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun   Dim 23 Oct - 17:10


Emi & Jun
help, i'm lost




Il gardait ses distances. Toujours. Quand il était face à des inconnus, comme maintenant, il gardait ce qu'il appelait un périmètre de sécurité. Au cas où. Parce qu'il ne savait pas ce qu'elle cachait dans ses poches, et il ne connaissait pas ses réelles intentions. Il n'osait pas plus s'approcher, de peur que quelqu'un ne vienne le surprendre, ou qu'elle-même finisse par le surprendre. Ca ne l'empêchait pas de s'être arrêté pour tenter de l'aider. C'était sans doute un reste de son adolescence. Cette manie d'aller vers l'autre et de lui tendre la main. Cette manie de vouloir aider. Ca l'avait souvent passionné. Et il aurait voulu être capable de pouvoir exercer un métier noble. Médecin, avocat... Un métier respectable, pour aider les autres, pour les conseiller et les apprendre à vivre à nouveau d'une certaine façon. Il avait toujours voulu faire ça. Porter secours. Tendre la main. Au final il était serveur. Il aidait les gens, d'une certaine façon, mais pas comme il le voudrait, c'était certain. Malheureusement, cette envie d'aller vers les autres s'était éteinte ce jour-là. Ce fameux jour de pluie où tout avait basculé. Elle avait disparu, encore plus vite qu'elle était venue, pour s'écraser dans les cendres de ses pensées. La motivation n'aidait plus. Il n'en voyait plus l'intérêt, à l'époque. A quoi bon vouloir aider son prochain si ce même prochain lui voulait du mal ? Ce n'était pas logique. Ce n'était pas sain, non plus.
Après avoir été emmené par cet homme, il voyait le mal en chaque individu. Il voyait les lourds secrets qu'ils s'efforçaient de cacher devant les autres. Il voyait ces envies malsaines qui s'accumulaient dans leurs pensées. Alors non, il n'avait plus envie de prêter main forte. Il n'avait plus envie d'aller vers les autres pour leur porter secours. Il n'arrivait pas à s'aider lui-même alors encore les autres... Trop difficile.
Néanmoins ça lui arrivait, comme aujourd'hui, de se dire qu'il pouvait faire quelque chose. Indiquer une route n'était pas la chose la plus difficile à faire.... Sauf quand on était Jun. Il partait d'une bonne intention, réellement. Il partait d'un bon sentiment, mais au final c'était difficile.
Difficile à faire, et difficile à expliquer. Personne ne pouvait comprendre. Et la jeune femme devait peut-être le prendre pour un fou. Il paraissait encore plus louche à lui demander si elle était seule que d'assumer en silence qu'elle l'était. Hors il voulait juste se rassurer, un peu. Il voulait juste être sûr que personne ne viendrait dans son dos pour lui faire du mal.

« On sait jamais », répliqua-t-il dans un léger haussement d'épaules.

Pour lui, une personne en cachait toujours une autre. Une ombre en masquait toujours une autre, plus sombre, plus obscure, plus terrifiante et plus méchante. La jeune femme face à lui ne paraissait pas méchante, au contraire. Mais il s'était déjà trompé à l'époque. Il ne voulait plus se tromper sur le compte de quelqu'un et assumer qu'on ne pouvait pas lui faire du mal. Parce qu'elle le pouvait, peut-être. Comme cet homme.

Doucement, il hocha la tête, redressant ses prunelles sur la rue autour de lui. Il sortit lentement sa main de sa poche, montrant la rue perpendiculaire du doigt dans un léger mouvement vers la gauche. Ses lèvres se mirent à bouger alors qu'il était prêt à tenter de lui expliquer. Mais ses lèvres se refermèrent et il fronça quelque peu les sourcils à sa remarque suivante.

« D'accord... », dit-il doucement, un sourcil faiblement arqué à présent, « Effectivement, vous n'êtes pas une petite fille égarée dans un grand magasin, mais dans un grand quartier », releva-t-il en replongeant sa main dans sa poche, une faible mine désolé éclairant à peine son visage. Se perdre dans un grand quartier semblait plus dur que se perdre dans un magasin, vu comme ça.

En parlant de grand magasin, ça lui rappelait qu'il s'était déjà perdu dans une grande enseigne. A Tokyo, la fois-là. Il avait perdu ses parents de vue quelques secondes et s'était retrouvé totalement désorienté au milieu de toutes les allées. Et avec son vécu, il avait tout de suite paniqué. Il avait eu tellement peur... Heureusement, une petite fille était venue l'aider et  était resté auprès de lui jusqu'à ce qu'il retrouve ses géniteurs. Il ne se rappelait plus de son prénom. Il ne savait même pas si elle lui avait dit.
Il se rappelait surtout qu'elle avait été patiente, et que pour le distraire, elle lui avait offert une glace.

« Vous prenez la rue juste là », indiqua-t-il d'un signe de tête, « Vous la longez, et tout au bout, il y aura une petite épicerie. Il faudra tourner là, et remonter sur la prochaine rue. A la première intersection, vous devrez prendre à gauche, et continuer tout droit. Le Feline Good se trouve par là »

Il inclina quelque peu la tête sur le côté, se répétant doucement toutes les indications qu'il venait de dire. Oui, c'était ça.

« Si ça peut vous aider, il y a un marchand de glace pas loin de Feline Good. Il y a une glace géante devant le magasin, vous pouvez pas la louper. Si vous la voyez, vous êtes dans la bonne rue »

Un léger sourire étira ses lèvres avant que son visage se relève et qu'il n'observe les trottoirs vides derrière lui. Toujours personne.
luckyred.



_________________


   
   
if only
Memories are dangerous things. You turn them over and over, until you know every touch and corner, but still you'll find an edge to cut you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Murakami Emi
avatar


That's my job : Serveuse au Kaizoku Paradise
That's where I live : Muranaka
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun   Dim 6 Nov - 12:38


Help, I'm lost
Callahan Jun & Murakami Emi
Oh mon dieu il sait lever le bras. C’est ça va y sois un gentil garçon et indique moi le chemin et  …. NON !!  Mais seigneur pourquoi tu te stoppes en si bon  chemin ? Ho mais mon dieu oublie ce que j’ai dit et … Attends … il a essayé de faire de l’humour-là ? Si c’est le cas, ce genre de petite réflexion ne m’amuse pas. Ce n’est pas parce que je suis une jeune femme avec de bonne manière que je ne sais pas mordre. D’ailleurs, je lui fais comprendre avec un regard foudroyant que sa petite touche d’humour ne me fait absolument pas rire.

Bon Emi ce n’est pas grave, passe au-dessus de ça. Ce garçon est déjà bien gentil de s’être arrêté alors que visible il semble apeuré comme un chaton face à un pitbull.

Je sais que je peux être agressive, Roy peut d’ailleurs en témoigner, mais tout de même je ne fais pas peur à ce point-là … Surtout que dans cette situation c’est moi qui suis en position de vulnérabilité et non pas lui. Il pourrait très bien m’indiquer une mauvaise direction pour ensuite m’égorger dans une ruelle … C’est d’ailleurs bon que je sois complètement inconsciente et prête à faire confiance à un inconnu parce que mes réactions seraient tout autre si ce n’était pas le cas.

D’ailleurs pourquoi venir en mon aide si c’est pour être aussi distant et peu serviable ? Bon je ne demande pas non plus qu’il soit collé à moi mais il y a un minimum. Je ne sais pas moi, comment voulez-vous que je sois gentil quand j’ai l’impression d’être un évadé de prison à qui l’on rend service de force …

Enfin bon, par miracle mon petit inconnu se décide finalement à m’indiquer le chemin. Chemin qui est par ailleurs assez compliqué à retenir tant il y a de virage et tournant à prendre. Avec une route aussi complexe il est certain que je vais à nouveau me perde.

-«  Heu … »

Pour le coup, je dois certainement passer pour la blonde de service qui n’est même pas capable de retenir un chemin mais bon … avouez tout de même que ce n’est pas non plus la route la plus évidente qu’il soit.

Forcément pour ce type c’est facile, il semble connaitre le quartier par cœur mais pour une inconnue comme moi c’est toute autre chose. Je suis même certain que ce mec arriverait à retrouver son chemin les yeux fermés rien qu’à l’odeur et au son qu’il pourrait rencontrer sur son chemin.

« Si ça peut vous aider, il y a un marchand de glace pas loin de Feline Good. Il y a une glace géante devant le magasin, vous ne pouvez pas la louper. Si vous la voyez, vous êtes dans la bonne rue »

Haaa bah voilà une indication qui va m’aider. Enfin, pour ça il faudra déjà que j’arrive jusque-là mais bon, c’est tout de même un très bon repaire visuel qui, avec un peu de chance, m’apparaitra au loin comme la statue de la liberté éclairant la voie des immigrés arrivant en Amérique.

D’ailleurs en réfléchit à ce marchand de glaces, je ne peux pas m’empêcher de faire un parallèle avec une histoire que j’ai vécu étant enfant. À l’époque j’avais rencontré un petit garçon complètement perdu dans une grande boutique à Tokyo et là aussi il y avait un vendeur de glace avec une immense enseigne semblable à celle qu’il vient de me décrire.

-«  Décidément cela doit être la marque de fabrique des marchands des glaces ce genre de truc. Moi qui pensais que l’on trouvait uniquement des trucs aussi kitchs à Tokyo … lâchais-je pour moi-même avant de reporter mon attention vers mon sauveur. Enfin peut importe, merci beaucoup pour votre aide. Avec vos indications je pense que j’arriverais plus ou moins à m’en sortir. La prochaine fois que l’on se croise, je vous offrirais une glace en guise de remerciement.» Terminais-je en blaguant avant de me lever enfin de ce banc maudit.

Peut-être qu'avec un peu de chance, j’atteindrai enfin mon but avant la nuit.

electric bird.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Callahan Jun
avatar
Admin ♦ belongs to Lauly


That's my job : Serveur au Owl-ways en compagnie d'un beau cuisinier ~
That's where I live : Juhei
.
.
.

MessageSujet: Re: Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun   Dim 6 Nov - 22:28


Emi & Jun
help, i'm lost




Se perdre... C'était tellement effrayant. C'était s'aventurer dans l'inconnu, dans des bouts de rues que l'on ne connaissait pas, au travers d'une foule que l'on avait jamais croisé, près de personnes que l'on n'avait jamais côtoyé. C'était troublant, de se retrouver dans un lieu où l'on avait jamais mis les pieds, et de ne pas retrouver sa route, ni la sortie.
Jun détestait ça. Il détestait se perdre, traîner dans un quartier qu'il n'avait pas l'habitude de fréquenter. Même aller dans un magasin où il n'était pas habitué d'aller le perturbait. Surtout s'il y allait seul ou s'il se retrouvait soudainement seul. Il n'avait aucun mal à partir dans un lieu qu'il ne connaissait pas avec Tetsuo. Ce dernier connaissait généralement les endroits où il l'emmenait et si ce n'était pas le cas, ce n'était pas grave non plus. Parce qu'il était avec son frère et qu'il ne se promenait pas seul dans cette épicerie ou ce magasin de vêtements. Il n'était pas abandonné avec ses peurs et ses démons. Il n'en restait pas moins effrayé. Il l'était toujours. Mais il savait se contrôler si Tetsuo était avec lui. Parce qu'il arrivait toujours à le calmer d'une manière ou d'une autre.
Seul, Jun n'allait pas dans les sentiers « interdits ». Il ne restait que sur les sentiers battus. S'il en sortait, il le faisait de sa propre initiative, ou parce qu'il n'avait pas le choix. La première fois qu'il était arrivé ici par exemple, il n'avait pas eu le choix que de se promener pour se souvenir de son chemin. Il s'était trompé en tournant à droite plutôt qu'à gauche. Et c'était pour cela qu'aujourd'hui il connaissait ce quartier comme sa poche. Parce qu'il avait souvent commis des erreurs à son arrivée et qu'il avait traîné dans presque toutes les ruelles du coin pour retrouver son chemin. Chose qui n'était pas évidente lorsque l'on paniquait et que l'on croyait que le monde entier allait nous tomber dessus.
A Juhei par contre, il ne connaissait pas grand chose. Le chemin pour aller chez lui, il pouvait le faire les yeux fermés et il pouvait encore se balader dans quelques autres rues, mais c'était tout. Il se repérait mieux ici, à Uetani. Ca lui paraissait plus facile. Il venait ici tous les jours pour son travail. Il marchait souvent ici, pour aller à la bibliothèque ou à l'hôpital pour voir Tetsuo. C'était un endroit qu'il connaissait.
Il aurait pu habiter là. Mais non. Il habitait à Juhei – parce qu'il n'avait rien trouvé à Uetani surtout, et parce que son frère habitait aussi Juhei. C'était assez rassurant de vivre dans le même quartier que son frère.

Enfin, c'était peut-être parce qu'il n'aimait pas se perdre qu'il souhaitait l'aider aussi. Il connaissait très bien ce sentiment, d'être perdu et de ne plus savoir où aller. De ne plus réussir à avancer. S'il était à sa place, probablement qu'il se serait réfugié contre le mur d'une ruelle. Parce qu'il aurait paniqué. Et il aurait attendu des heures avant d'oser appeler Tetsuo.
Il donna des indications à la jeune femme, tentant d'être le plus précis possible. Il restait toujours aussi loin d'elle, n'osant pas s'approcher. Dès qu'il le pouvait, il regardait autour de lui. Elle avait dit être seule, mais il ne pouvait pas la croire. Elle voulait peut-être lui faire croire que c'était le cas. Il ne voulait pas se laisser berner par sa douce frimousse.

Il arqua légèrement un sourcil en l'entendant parler de Tokyo. Elle venait de la capitale alors ? Il y avait peu de chances pour qu'ils se soient croisés. Ils n'étaient restés que quelques mois et les souvenirs d'Otsu empiétaient sur sa vie. Comme aujourd'hui.

« Vous venez de Tokyo ? », lui demanda-t-il.

Le chemin jusqu'au Feline Good était un jeu d'enfants s'il le comparait aux rues et aux magasins de la capitale. Combien de fois s'était-il trompé... Heureusement la plupart du temps, il était avec Tetsuo – ils se perdaient à deux, ce n'était pas plus rassurant quand on y pensait sérieusement, mais pour lui si.

« Si vous vous en sortiez là-bas, vous vous en sortirez ici aussi », commenta-t-il, « Le chemin jusqu'au Feline Good va vous paraître simple si vous le comparez aux rues ou aux magasins de là-bas »

Il força un léger sourire sur ses lèvres, avant de laisser son regard traîner sur les alentours.

« M'étant perdu dans un magasin à Tokyo, je vous assure, ce que je viens de vous expliquer, c'est trois fois rien », il parlait en connaissance de causes, « Et merci, pour la glace. Mais ça ira, ne vous en faîtes pas », ça lui donnait froid en plus. « Je vous accompagne jusqu'au bout de la rue », et il désigna le chemin dans un signe de tête, « Je pars quand même de ce côté... » pour rejoindre Tetsuo et se sentir rassuré à nouveau. Et puis, quitte à s'assurer qu'elle ne lui ferait rien... autant marcher à côté d'elle plutôt que de l'avoir derrière lui.
luckyred.



_________________


   
   
if only
Memories are dangerous things. You turn them over and over, until you know every touch and corner, but still you'll find an edge to cut you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Murakami Emi
avatar


That's my job : Serveuse au Kaizoku Paradise
That's where I live : Muranaka
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun   Dim 13 Nov - 16:40


Help, I'm lost
Callahan Jun & Murakami Emi
Tout en me redressant je reste dubitative suite à ce que j’entends. Visiblement ce garçon ne devait pas provenir de base d’une grande ville. Bien qu’encore aujourd’hui je pourrais refaire Tokyo les yeux bandé il m’est impossible de me repérer dans les rues de cette île.

Même en appliquant ses conseils, je ne serais jamais alaise ici. Pour moi cet endroit est incomparable à ma superbe ville. Rien n’y ressemble, ni l’ambiance, ni les bâtiments, ni même les personnes qui y vivent. Jamais dans ma ville natale je serais tombé sur un mec aussi étrange. C’est même carrément impossible à Tokyo de tomber sur une personne autant paranoïaque qui garde une distance de fou tout en regardant constamment aux alentours. Et pourtant croyez-moi, il y a bien plus de quoi paniquer chez moi que ici. Et je parle en connaissance de cause.

Mais bon comme je l’ai dit ce jeune homme ne semble pas connaitre ce qu’est réellement une grande ville. Inutile donc d’essayer de lui faire comprendre que son résonnement est complètement incohérent. Du moins en ce qui me concerne. Car forcément pour un plouc de la campagne rien ne serait jamais autant impressionnant que les rues de Tokyo.

-«  Si vous le dites … » me contentais-je de répondre sans vouloir entamer un débat qui sera, sans aucun doutes, sans résultat.

Bon au moins ma froideur ne l’aura pas dissuadé de m’aider à retrouver ma route. Il a peut-être une attitude étrange et des idées débiles mais au moins il reste une personne serviable sur qui à mon avis, on peut compter en cas de soucis.

-«  D’accord. C’est gentil. »

Tout en reprenant donc ma route. Mon cerveau réagit enfin à ce que cette inconnu m’a dit il y a peu. Sérieusement moi et mon je-m’en-foutisme je vous jure. Ce genre de chose finira par me perdre à force. Oké c’est une personne inutile et sans intérêt mais à force de ne pas faire attention à ce que ce genre de personne me dit, je vais vraiment finir par passez à côté d’une information importante un de ces jours.

-« Mais vous êtes déjà allez à Tokyo ? »

Bon c’est stupide de lui demander ça puisqu’il vient de me le dire mais en l’observant j’ai vraiment du mal à croire que ce type n’est pas mort de stresse dans une ville comme Tokyo.  Surtout s’il s’est perdu là-bas.

-«  Je suis désolé de le dire comme ça mais … J’ai du mal à croire que vous n’êtes pas mort là-bas … Enfin … Je veux dire par là que se perdre dans une ville comme Tokyo c’est assez compliqué … »

Surtout que vu comme il réagit en contact avec d’autre gens, il n’a pas dû être simple pour lui de suivre d’éventuelle indication. A moins bien sûr que sa paranoïa soit survenu après cette incident.

-«  Enfin bon, je sus pose que si vous êtes ici c’est qu’une personne est venu à votre aide. J’ai moi-même étant enfant, aidé un petit garçon perdu donc si j’ai pu  l’aider à cette époque n’importe qui de Tokyo a pu vous aidez. »

Il faut dire encore une fois qu’à partir du moment où l’on est née dans cette ville c’est totalement impossible de se perdre. Bien sûr, personne ne connait tout Tokyo par cœur mais avec les technologies actuel rien ne pourrait empêcher un Tokyoïte de retrouve sa route en un clin d’œil.

-« Enfin bon, quoi qu’il en soi encore merci pour votre aide. Sans vous je serais restée encore un long moment sur ce banc. »
electric bird.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Contenu sponsorisé


.
.
.

MessageSujet: Re: Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun   



Revenir en haut Aller en bas
 

Help, I'm lost ♦ Feat Callahan Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lost [mission] feat. Neith
» [Manga] Saint Seiya - The Lost Canvas
» PREDATOR 2 - LOST PREDATOR (MMS76)
» La Cité Disparue - Legend of The Lost - 1957
» Papa Wemba feat Ophelie Winter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't forget to smile :: Welcome to Nikkou :: Uetani-