AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
.
.
Oikawa Roy
avatar
Admin ♦ Here for you


That's my job : Cuisinier au Owl-ways ~
That's where I live : Dans un petit deux pièces à Uetani
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start    Dim 16 Oct - 23:27



 
 
Oikawa Roy feat Kamenashi Kazuya

 
Qui je suis

+ Anecdotes +
Il n'a plus aucun souvenir de sa vie passée, à cause d'un grave accident • A cause de cela, il a eu pas mal de séquelles, tel que par exemple des troubles de la vision - même les lunettes ne sont pas vraiment efficaces pour son cas. Il a aussi du mal à retenir les choses, il faut les lui répéter plusieurs fois avant qu'il ne les retienne. • Ecouter la musique est ce qui le détend le plus, il sait d'ailleurs étonnamment très bien joué de la guitare. Certains disent qu'il en va de même avec le piano mais depuis son réveil, il n'a jamais essayé • Lorsqu'il était plus jeune, il aurait apparemment été populaire mais il n'était pas agréable à vivre, hautain et prétentieux, il essayait de se fier à l'image du statut de ses parents. Et oui, c'est ça la richesse • A l'époque, sa soeur et lui ne s'entendaient pas vraiment à cause de leurs caractères contraire. Cela s'est empiré après la mort de sa petite amie, qui l'aurait changé du tout au tout • Pour ce qui est de l'île, à l'heure actuelle, il la trouve sympathique même s'il n'a pas réellement d'élément de comparaison. • S'il a perdu la mémoire, parfois certains automatismes lui reviennent. Ce fut le cas pour sa passion passée : Il adore cuisiner, concevoir et le fait toujours aussi bien. • Il n'aime pas manger n'importe quoi et s'il a confiance en sa cuisine, il l'a moins en celle des autres. Il est rarement satisfait de ce qu'il mange • Il n'aime pas qu'on l'oblige à essayer de se rappeler de son passé et aussi, il ne parle jamais de son accident, ne le mentionnant nul part lorsqu'il rencontre d'autres personnes • A ce sujet, c'est sa plus grande hantise de croiser quelqu'un qu'il a pu rencontrer autrefois et être incapable de mettre un nom sur ce visage • Il a un tatouage au niveau de la cheville, une plume se décomposant en plusieurs, mais il en ignore la signification

passe ta souris si tu veux en savoir plus
Surnom: AucunAge: 28 ansVille de naissance: A Tokyo, le 28 septembreMétier/études: CuisinierOrientation sexuelle: HétérosexuelSituation amoureuse: Fiancé
DERRIÈRE L’ÉCRAN: Moi c'est Lauly  et j'ai 23 ans. J'ai connu le forum grâce à la magie du saint esprit ♥. Mon personnage est un inventéet love sur vous tous ♥


en savoir un peu plus sur moi

 
+ Caractère

Accueillant + Drôle, ou plutôt il se croit drôle + Assidu + Borné + Taquin + Manipulateur, un petit peu. Il sait quoi faire pour obtenir ce qu'il veut + Créatif + Il a une très mauvaise mémoire + Distrait

+ Histoire

On raconte que le jeune homme serait né en fin du mois de septembre, un jour plutôt ensoleillé, bercé par un somptueux ciel bleu et qu’il aurait poussé ses premiers cris dans la capitale japonaise : Tokyo. Ses parents étaient apparemment très heureux de sa naissance, s’imaginant déjà divers projets à propos de leur petit garçon qui venait de voir le jour. Cependant, ce que l’on dit aussi est que la famille Oikawa est connu pour avoir beaucoup d’argent et donc, être riche. Au Japon, sa mère aurait été réputée dans le stylisme et aurait même fondé sa propre marque de vêtements. Son père lui serait un homme d’affaires très pris par son travail, que de ce fait, il n’était pas souvent présent à la maison. Hors vraisemblablement cela ne gêna pas cette famille qui s’entendait plutôt bien malgré les règles strictes qui régnaient au sein de la maison puis qu’il fallait respecter. Certains racontent également que le dénommé « Roy » ne serait pas le seul enfant Oikawa, qu’il aurait une soeur cadette de deux ans moins de lui mais qu’ils ne se sont jamais vraiment entendus, se disputant souvent à cause de leurs caractères respectifs. Natsuki, de son prénom, était soit disant, plutôt douce, gentille et avenante avec toutes les personnes qu’elle rencontrait. Elle adorait lire et s’intéressait à la moindre chose qui l’entourait, se satisfaisant d’un rien, l’argent ne l’avait jamais réellement attiré. Son frère serait, autant dire, le total opposé. Sa personnalité était celle typique qu’on accordait aux enfants de bonne famille : Arrogant, prétentieux, égoïste et qui n’hésitait pas à se montrer. Que cela soit au collège ou au lycée, apparemment, tout le monde le connaissait et il était plutôt populaire. Afin de se créer une image, de ne pas sortir du lot, il aurait eu sa petite bande, se faisant remarquer dés le départ de façon à ce qu’on comprenne qu’il était plus judicieux de ne pas être dans sa ligne de mire. On rétorque toutefois que dans le fond, Roy n’était pas quelqu’un de méchant, qu’il était juste influencé par le fort statut de ses parents et qu’il suivait leur exemple, s’inspirant des différentes règles de vie qu’on lui avait inculqué. Selon les rumeurs, son quotidien lui convenait ainsi, il se fichait pas mal des préjugés autour de lui, il se fichait des critiques que sa soeur lui balançait à son sujet, n’hésitant pas à le remettre en place à chaque fois qu’il dépassait les bornes, en somme, le garçon se moquait de tout. Lui était heureux de cette manière, on le respectait alors qu’on l’apprécie ou le déteste, cela n’avait pas d’importance.

L’année de ses dix sept ans, il aurait rencontré son premier amour. On dit qu’il avait déjà eu quelques petits flirts mais que ça n’avait rien avoir avec cette fille là. Elle avait un an de moins que lui, elle était différente des autres adolescentes et le garçon en était tombé amoureux. On compare, encore aujourd’hui, leur relation comme celle d’un chien et d’un chat. Les personnes déclarent que c’était ce à quoi ils ressemblaient lorsqu’on les voyait mais que quant ils étaient ensemble, ils attiraient les regards, ils donnaient envie d’aimer. Grâce à Keira, sa petite amie, Roy aurait changé légèrement. Elle le rendait meilleur chaque jour qui s’écoulait, principalement après qu’ils aient tous deux fini le lycée. A cette période là, on raconte qu’il se serait découvert une passion pour la cuisine et avait même envisagé qu’une fois ses études terminés, il travaillerait afin d’ouvrir son propre restaurant plus tard. Ses parents le soutenaient si bien qu’ils l’inscrivirent dans une école spécialisée afin qu’il puisse exceller dans son domaine et devenir, ensuite, un grand chef cuisinier. Il y arrivait avec brio et investi, il aurait été plusieurs fois le premier de sa promo.

Sa vie n’était pas à plaindre. Plus le temps s’écoulait, plus soit disant, le garçon fondait des projets, principalement avec sa petite amie. A eux deux, ils étaient plongés dans une bulle imaginaire, ils se comprenaient, ne se jugeaient pas puis se soutenaient dans leurs études respectives. Du moins, c’était ce qu’on racontait. Derrière ce masque d’arrogance, en présence de la jeune femme, Roy affichait une toute autre expression, il paraissait plus serein, plus apaisé. Seulement, il paraîtrait que ce bonheur n’avait été qu’éphémère, qu’il n’avait duré que quatre petites années et qu’il s’était brisé en morceau. En ce début de crise, Keira aurait été victime d’une grosse arnaque, la noyant peu à peu dans la misère, dans la menace et dans les dettes sans qu’elle ne réussisse à trouver une voie de sortie. Le garçon n’aurait vraisemblablement pas compris au début ce qui se passait dans la vie de celle qu’il aimait si ce n’était que les traits de son visage n’était plus aussi joyeux qu’auparavant. Lorsqu’il avait découvert la vérité, il se serait proposé de l’aider, de rembourser l’argent qu’elle devait, qu’ils seraient tranquilles après cela néanmoins la jeune femme lui aurait répliqué à chaque fois, d’un sourire rassurant, que ça allait, qu’il n’avait pas à se tracasser et qu’elle trouverait une solution. Il n’aurait été qu’un spectateur de la déchéance de sa petite amie, incapable d’intervenir alors qu’il voyait bien que non, rien n’allait mais que la demoiselle ne souhaitait pas dépendre de lui et de son argent. Elle était ainsi, il le respectait. Bêtement, il aurait espéré à ce que les mots de sa bien aimée soient vrais, qu’elle parvienne à trouver une solution mais ceci ne serait pas arrivé. Rongée par la douleur, rongée par la vie dure qu’elle menait et qu’elle n’était plus en mesure de surmonter, Keira aurait mis fin à ses jours, sautant du toit de son immeuble. Lui aurait été la première personne à avoir découvert le corps... On raconte que c’était la première fois qu’on l’avait vu pleurer, qu’on l’avait vu aussi désespéré mais que c’était également la dernière.

Toutes les bonnes résolutions que Roy avait pu prendre auparavant se seraient envolées le jour même de la mort de celle qu’il aimait. On dit qu’à partir de cet instant, son coeur se serait enfermé à double tour et qu’il n’était plus que de la glace. Froid, manipulateur, menteur, frivole, incapable de renouer avec l’amour, le jeune homme aurait énormément changé, allant jusqu’à se mettre la grande majorité de ses proches à dos. En vérité, il n’était qu’une âme en peine qui errait sans trop savoir où allait, plongé dans les ténèbres les plus profondes. Il se serait perdu dans la pénombre et se cacher derrière cet aspect glacial lui aurait permis de surmonter sa douleur, de ne pas s’effondrer. Il en aurait voulu à ces escrocs qui lui avaient volé la personne la plus chère à son coeur et inconsciemment, le monde auprès de lui en aurait payé les frais. Ses études, ses projets, ses rêves, on déclare qu’il aurait tout laissé tomber, se retrouvant à travailler dans l’entreprise de son père.

Hors, la crise les touchait tous, n’en délaissant pas un seul et il était de plus en plus difficile de survivre correctement. Et plus le temps s’écoulait, plus le caractère du garçon serait devenu exécrable, à se demander si ce dernier n’avait pas une pierre à la place du coeur. Ses parents l’auraient remarqué, comprenant la douleur qu’éprouvait leur fils de part la perte de celle qu’il aimait, un deuil qu’il n’aurait pas été capable de surmonter. Ils avaient assez d’argent, il était encore temps pour eux de déménager, de démarrer une nouvelle vie avant qu’on ne parvienne à les ruiner pour de bon, à leur voler tous leurs bien et les faire plonger dans la misère. Ils auraient vendu leurs entreprises à faibles coûts puis embarquèrent pour Gensou un jeudi matin. Cette île, personne n’y croyait vraiment dans la famille, elle n’aurait été qu’un simple mythe et le seul qui au final n’en avait rien à faire, c’était bel et bien Roy. Pour lui, que cela soit là-bas ou au Japon, cela ne changeait pas grand chose. Les hommes étaient tous les mêmes, on lui avait retiré sa bien aimé et il n’aurait pas réussi à effacer cette image. Ce n’était pas une île soit disant paradisiaque qui modifierait quoi que ce soit.

Et en effet, ça n’aurait rien changé. Il n’avait apparemment plus aucune volonté à retrouver le bonheur et aurait dépéri au fil des jours, des mois qui s’évanouissaient, continuant ses manigances à Nikko, continuant d’être cet homme mauvais qu’il était auparavant, n’accordant sa confiance à personne. On a commencé à dire que, ne réussissant toujours pas à faire son deuil, il aurait de plus en plus noyé son chagrin dans l’alcool jusqu’à ce qu’un soir n’arrive et que beaucoup trop ivre pour avoir conscience de quoi que ce soit, il aurait perdu le contrôle de son véhicule. Un accident qui faillit lui coûter la vie. Il avait de la chance d’être encore vivant à l’heure actuelle toutefois on rétorque qu’à cause de cet incident, il aurait été plongé dans un coma pendant trois ans et que c’était un véritable miracle qu’il s’en sorte après toutes ces années.

Seulement, aujourd’hui, Roy ne pouvait que se baser uniquement sur ses « on dit » parce qu’en plus d’avoir perdu des années de son existence, il avait aussi perdu la mémoire. En réalité, il ne cherchait pas spécialement à connaître sa vie passé. Il y avait cette boule au ventre qui le compressait, cette sensation douloureuse au coeur qui le bloquait, qui lui provoquait un mauvais pressentiment et qui l’effrayait. Une partie de lui avait envie de se rappeler qui il était autrefois, ce qu’il avait vécu mais l’autre en était terrifié. Il ne voulait pas qu’on le force à se souvenir, songeant que si sa mémoire devait revenir un jour, il préférait l’affronter de la sorte plutôt qu’on ne lui raconte ce qu’il était à l’époque au point de faire tourner violemment sa tête et le tirailler. Surtout qu’au bout du compte, même si on lui parlait, cela ne serait qu’un vulgaire récit à ses yeux. Sans ses souvenirs, il ne pourrait pas ressentir les choses comme par le passé. Néanmoins, si lui ne se rappelait de rien, son corps, son coeur se rappelaient eux parfois. Des automatismes qu’il utilisait auparavant, une passion qu’il avait mis de côté, des traits de sa personnalité qu’il avait toujours gardé renfloué.

Octobre 2016, le garçon avait enfin repris, peu à peu le cours de sa vie en main. Il avait quitté l’hôpital le mois dernier, logeant chez ceux qui se présentaient comme ses parents jusqu’à ce qu’il demande à avoir son propre appartement. C’était difficile de vivre dans la même maison que des personnes inconnus à nos yeux et qui en plus, essaient sans cesse de nous forcer à retrouver la mémoire. Promettant de les rembourser, il avait trouvé un boulot dans un restaurant en tant que serveur au Kaizoku Paradise. Au début. Mais très vite, il réalisa que ce rôle ne lui plaisait pas et des réflexes qu’il ignorait avoir lui revenaient par moment. Il postula ailleurs et contre toute attente, on l’engagea à l’essai en tant que cuisinier.

Si on disait de lui qu’à l’époque, il était quelqu’un de cruel, de manipulateur et froid, Roy ne l’était plus désormais. Il était juste lui-même, ou plutôt ce qu’il pensait être, il n’en savait trop rien au final. Il avait le sourire facile, avait le don de plaisanter pour un oui ou pour non puis dés qu’il le pouvait, il aidait son entourage. Une part de lui était toujours concentré sur son accident, sur la perte de sa mémoire et la peur de la retrouver un jour, la peur de recroiser des gens puis ne pas être capable de les reconnaître. Les séquelles étaient là, il ne pouvait pas y faire grand chose cependant c’était une chose qui le tourmentait plus qu’il ne l’avouait à haute voix. La vie était compliquée, elle ne faisait pas de cadeau non plus et malheureusement, il n’avait pas d’autres choix que de faire avec puis de profiter de cette seconde chance qu’on lui avait offert. Après tout, il était vivant, de quoi se plaignait-il ?  

 
 
Code:
[color=#ff0000]★[/color] Kamenashi Kazuya [Kat-tun] — Oikawa Roy


 
© Nalex


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Hanamaki Sho
avatar
Admin ♦ Here for you


That's my job : Etudiant en droit × serveur au Feline Good
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start    Dim 16 Oct - 23:33

C'est moche la faiblesse :ahah: *décède*

Mais roh la la j'adore ce perso, tu le sais.
J'ai hâte que tu le développes un peu plus en rp parce que j'ai envie d'en savoir plus sur lui fufu ~
Amuse-toi bien avec lui hein  :héhé:

:inluv:  :inluv:  :inluv:

Edit : j'oublie la base avec tout ça : rebienvenuuuuuuue XD ♥♥



_________________

be happy, be bright, be you
We tend to forget that happiness doesn’t come as a result of getting something we don’t have, but rather of recognizing and appreciating what we do have
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Shiroi Akane
avatar
Makes love with the staff ~


That's my job : Gold Digger à temps plein ♦ Femme au foyer en prétention ♦ ballerine dans ses temps libres
That's where I live : Avec mon cher et tendre fiancé, en profitant pleinement des comodités de sa demeure. HELL YEAH!
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start    Dim 16 Oct - 23:35

Ce perso de dious! Si hate de rp avec toi!! :ily:
Come ici. Mon nom sur ta fesse *0* !!

LOVE LOVE LOVE :love:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Matsuyama Tôru
avatar


That's my job : Artiste à mes heures perdus, peinture principalement rien de bien extraordinaire
That's where I live : Uetani
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start    Lun 17 Oct - 9:42

MOUAHAHAHAHAHAH

quand j'ai vu la tête de Kame j'ai tout de suite su que c'était toi :P et après tu dis de moi que je suis faible hein !!! XD

rebienvenue !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Murakami Emi
avatar


That's my job : Serveuse au Kaizoku Paradise
That's where I live : Muranaka
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start    Lun 17 Oct - 16:36

Vive la faiblesssseeeee :heart: :heart: :heart: :heart:
Bon je te l'ai déjà dis en privée mais j'adore ton DC :**:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Oikawa Roy
avatar
Admin ♦ Here for you


That's my job : Cuisinier au Owl-ways ~
That's where I live : Dans un petit deux pièces à Uetani
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start    Lun 17 Oct - 17:16

Sho ♥ ~ Tu me cherches toi avec ta faiblesse là ? :luv:

hummm ♥:
 

mais merciiii moi aussi j'ai hâte, on aura plein de rps avec, j'espère :heart: :choco:

Amor de mi vida ~ *tend sa fesse* #meurs j'ai hate tooooooooo ♥♥ les rps de fou que ça promet tout ça ahlalalala, looove on youuu :inluv: :luv:

Jinnie ~ ahah en même temps, ça ne peut être que moi #out Mais j'assume ma weakness, ce perso, t'as pas idée depuis quand je voulais l'inscrire omg xDDD my babyy ♥ merciiii :**:

Emi ~ ouiiiii ♥ fufufu, happy qu'il te plaise en tout cas :crazy: :heart:



_________________

I’ll wait for You
Hold me now, I need to feel You. Show me how to make it new again. There’s no one I can run to and nothing I could ever do.I’m nowhere if I’m here without You. © ΣXODUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Hanamaki Sho
avatar
Admin ♦ Here for you


That's my job : Etudiant en droit × serveur au Feline Good
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start    Lun 17 Oct - 17:22

Je conteste. Cette personne dans ton spoiler n'est pas moi ! *décède*
Et ouiiii plein de rps  :ily:

   

   
© blend & every

   

Tu es validé(e) !

   

   Bienvenue parmi nous et ravi de t’accueillir à Nikko puisque tu viens d’être validé ! Tu vas pouvoir gambader dans les différents quartiers de la ville et profiter pleinement de la vie paisible de l'île.

   Mais avant de pouvoir pleinement t’amuser sur le forum, il faut que tu te trouves des amis en créant ta relationship. De plus, si tu souhaites être constamnent en contact avec tes amis, tu peux aussi te créer un Multimédia. Et n’hésite pas non plus à venir nous rejoindre sur le flood et dialoguer, t’amuser avec tout le monde !

   Pour mieux comprendre le fonctionnement de l'île, les bons à savoir se trouvent ici.

   Bon jeu à toi et encore bienvenue sur le forum !
   
© _Viviie.





_________________

be happy, be bright, be you
We tend to forget that happiness doesn’t come as a result of getting something we don’t have, but rather of recognizing and appreciating what we do have
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Contenu sponsorisé


.
.
.

MessageSujet: Re: Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start    



Revenir en haut Aller en bas
 

Roy ♠ Sometimes all we need is a fresh start

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SOFT GPS][24.12.09] Navigon MobileNavigator 7.4.0 mode paysage OK
» Une autre technique pour gonfler un pneu
» sondage start pilote
» [AIDE] HD2 figé sur ecran HTC ( pas de bootloader )
» Direct Star

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't forget to smile :: Les premiers pas :: Contrôle des passeports :: Fiches validées-