AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I'm lucky to have a friend like you • | Ft. Sho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
.
.
Kato Nanami
avatar
Admin ♦ Here for you


That's my job : Styliste
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: I'm lucky to have a friend like you • | Ft. Sho   Ven 14 Oct - 21:05


Sho & Nana
I'm lucky to have a friend like you




A chaque fois qu’elle était avec Sho, Nanami oubliait si facilement le reste. Elle oubliait que sa vie n’était pas si heureuse que cela, que l’homme qu’elle aimait préférait aller voir ailleurs plutôt que d’essayer de comprendre ce qui ne convenait plus à leur relation. Elle oubliait cette pince au coeur qui naissait dans son être à chaque fois qu’elle était à la maison, qu’elle attendait que son mari entre du travail mais qu’il revenait toujours tard sans lui donner d’explication, qu’il restait froid puis ne la touchait plus. La jeune femme souriait souvent, renflouant ses problèmes à son entourage, s’amusant même à dire que son mariage était toujours le même qu’à leur premier jour alors qu’elle savait que c’était faux. Certainement qu’une partie d’elle refusait d’admettre que plus rien ne serait comme avant, que son mari ne l’aimerait plus jamais et que leur alliance était en train de tomber en morceau. Il y avait des matins où la demoiselle se levait puis déterminée, elle songeait à lui claquer ses papiers de divorce sur la table. Ses papiers qu’elle avait déjà rempli depuis pas mal de temps mais qu’elle n’avait jamais su trouver la force de lui glisser sous le nez. Peut-être parce qu’au fond la solitude lui faisait peur, que plus que perdre son amour, elle était terrifiée à l’idée de perdre ses habitudes qu’elle avait, de devoir recommencer de zéro... Cela serait une solution plutôt que d’être si faible hors ce n’était pas facile car Nanami a toujours été fidèle, elle a toujours cru en leur amour et une part d’elle ne cesse d’espérer à ce qui lui revienne un jour. C’était idiot puisque plus rien ne serait pareil, puisqu’elle n’aurait plus jamais confiance et qu’au fond, la déception ne faisait que s’élargir de jour en jour. Elle en était arrivé au point où même lui dire le fond de sa pensée, où s’exprimer et montrer que ça la blessait, elle ne le faisait plus. Si c’était pour qu’il s’énerve à quoi bon ? Il lui faisait trop peur parfois et il ne changerait certainement plus à présent. Elle ne comprenait pas pourquoi ça avait changé autant entre eux, comment ça avait pu prendre une telle tournure alors qu’ils s’aimaient tellement à l’époque... Elle avait arrêté de se poser des questions, tentant d’oublier, de faire avec puis de continuer sa vie à côté.

Pour cela, elle remerciait sincèrement son voisin qui avait le don de réussir toujours à lui changer les idées. Evidemment ce dernier ignorait ce qu’elle vivait à l’intérieur de la maison, elle ne savait pas vraiment si sa vie à lui était malheureuse... Si c’était le cas, Sho était doué pour donner le change puisqu’il souriait souvent et lui semblait positiver si facilement. Nanami était sûrement plus calme que lui néanmoins ils s’entendaient bien. Il était un peu son ange gardien. Puisque, c’était bizarre, mais s’ils se voyaient de temps en temps, elle avait remarqué que ces jours où elle ne se sentait pas très bien, plus triste que d’habitude, il l’invitait quelque part. Il l’occupait à sa façon, même si c’était juste pour boire un café, il le faisait. La styliste avait fini par penser que, peut-être, le garçon remarquait sa peine et que plutôt que la bombarder de question, il lui changeait les idées. Elle aimait ça. S’il le lui avait demandé, elle ne savait pas ce qu’elle aurait pu répondre.

Aujourd’hui encore, bien que cette fois-ci c’était prévu depuis plusieurs jours, ils avaient convenu de sortir s’amuser un peu. Le « fun, fun, fun » était un espace dédié pour ça et des étoiles avaient brillé dans les yeux de la demoiselle lorsqu’elle avait découvert ce lieu pour la première. Et ils brillaient à chaque fois qu’elle y allait d’ailleurs. Toutes ses peluches la ramenaient en enfance, tellement qu’elle aurait souhaité toutes les gagner. Le sourire aux lèvres, ils avaient commencé à faire différents jeux, s’affrontant parfois, jusqu’à s’arrêter aux jeux des nounours. Oh. Il y en avait trop mignon là-bas... Ce petit ours rose qui était coincé entre une girafe et un dauphin vert. Se rapprochant de son voisin, elle lui tapota gentiment l’épaule avant de désigner la peluche en question.

- Dis, dis, tu peux essayer d’attraper celui-là ? Demanda-t-elle avec enthousiasme, Si tu le gagnes, je te paie un verre. Ou un gâteau. Ou, je ne sais pas ce que tu veux.

Elle aurait pu elle-même essayer néanmoins elle savait que c’était perdu d’avance, elle était trop nul à ce genre de jeu.

luckyred.



_________________

Let me shake your heart
I’ll keep being in front of you so you can’t forget me. I’ll keep shaking your heart so you can’t escape me. I will steal your lips and run far away. © ΣXODUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Hanamaki Sho
avatar
Admin ♦ Here for you


That's my job : Etudiant en droit × serveur au Feline Good
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: I'm lucky to have a friend like you • | Ft. Sho   Dim 16 Oct - 14:23


Nanami & Sho
i'm lucky to have a friend like you




Chaque matin, Sho se réveillait avec l'espoir de retrouver son père dans la journée. Et chaque matin, cet espoir ne perdait jamais de sa force. Le garçon en était sûr, il allait le revoir. Il allait retrouver son père un jour ou l'autre. Mais pour se faire, il ne devait jamais perdre espoir.
S'il perdait espoir en ça, il le perdrait en tout. Et c'était hors de question. Il n'était pas ce genre de personnes-là. Sho voyait toujours la vie comme quelque chose de fabuleux. On en avait qu'une, alors autant en profiter non ? Cela ne servait à rien de rester coincé dans le passé et de ressasser sans cesse les mêmes images, les mêmes souvenirs. Douloureux ou non.
Du moins lui ne se voyait pas agir de la sorte. Sho voyait plus loin, plus haut. Il voyait demain, le futur. Il pensait qu'il fallait toujours aller de l'avant. Il était du genre à se dire que « Tout ira mieux demain ! » puisque pour lui chaque jour était un nouveau chapitre à son histoire.
Il vivait chaque journée à fond. Il n'en perdait pas une miette. Il gardait toujours le sourire aux lèvres, un sourire qu'on pouvait qualifier d'idiot parfois. Parce qu'il avait cet air d'imbécile heureux collé à la peau. Il riait pour tout et rien, de lui-même parfois aussi.

Il ne savait pas ce qu'il en était pour sa sœur néanmoins. Il savait qu'elle n'avait jamais apprécié l'autorité militaire de leur père, mais il aimait se dire qu'elle aussi serait heureuse de le revoir. Il allait la voir de temps en temps, pour prendre des nouvelles, même si le quartier dans lequel elle traînait le plus souvent ne lui inspirait pas confiance.
Il avait croisé un insecte bizarre une fois là-bas en plus. Il était effrayé à l'idée de le recroiser.

S'il marchait joyeusement en ce moment, ce n'était pas pour aller en cours ou au travail. Ce n'était pas non plus pour traîner dans le parc. Non. Il allait rejoindre Nanami. Ils avaient prévu de se rendre au « Fun fun fun » aujourd'hui.
Il adorait passer du temps avec elle. Nanami était beaucoup plus calme que lui mais elle avait ce petit côté attendrissant et attachant. Elle était toujours souriante. Un peu comme lui. Sauf qu'il croyait parfois voir autre chose derrière le sourire qu'elle lui adressait. Il n'osait pas demander. Puis ce n'était que son imagination peut-être.
Ils s'étaient retrouvés et avaient directement attaqué plusieurs jeux. Sho ne cessait de sourire comme l'imbécile qu'il était, plaisantant ici et là, riant soudainement sans raisons particulières parfois. Ils se dirigèrent naturellement vers les grappins. L'étudiant observait chaque peluche ou gadget avec attention, se demandant bien lequel il pourrait tenter de gagner.

« Celui-là ? », répéta-t-il en pointant la peluche du doigt. Peluche qu'il fixa un instant en silence avant de se tourner vers elle, « Un gâteau à la fraise... », lâcha-t-il le regard pétillant. Cela faisait longtemps qu'il n'en avait pas mangé en plus – trois jours exactement.

Il hocha vivement la tête, fronçant les sourcils l'air déterminé. Il retroussa ses manches, soufflant bruyamment tout en s'approchant de la machine. Il étudia la taille de la peluche, sa forme, sa position... bref que des choses inutiles. Et il inséra enfin la première pièce. Il dévia brièvement son regard vers Nanami, puis leva le pouce.
La musique résonna à ses oreilles et il se concentra sur le jeu devant lui.

La première n'était pas la bonne, mais hey, il ne fallait pas perdre espoir pas vrai ?
Ce fut pour cette raison qu'il essaya encore. Et encore. Et encore. Au bout de la quatrième fois un « Ah ! » vibra contre la vitre du jeu. La peluche avait bougé. Pas de beaucoup, mais c'était un début.

« Je l'aurais d'ici la fin de la journée, t'en fais pas », dit-il en se tournant vers Nanami, avant de lui adresser un sourire. Avec un peu de chance, oui, « It's gonna be owlright »

Ses lèvres se mirent à s'étirer dans un sourire de plus en plus large alors qu'un air totalement amusé étirait les traits de son visage. Il se mit ensuite à rire, secouant faiblement la tête, détournant son attention sur la peluche devant lui à nouveau. « Owlright », répéta-t-il en riant et en insérant une nouvelle pièce.

« Je vais l'avoir », murmura-t-il ensuite, les yeux plissés et les lèvres pincées dans une moue concentrée.
luckyred.



_________________

be happy, be bright, be you
We tend to forget that happiness doesn’t come as a result of getting something we don’t have, but rather of recognizing and appreciating what we do have
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Kato Nanami
avatar
Admin ♦ Here for you


That's my job : Styliste
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: I'm lucky to have a friend like you • | Ft. Sho   Jeu 27 Oct - 16:35


Sho & Nana
I'm lucky to have a friend like you  




Le « fun fun fun », pour elle était un autre monde. Il y avait tant de jeux, tant d’activités qu’elle y passerait sa vie si elle avait le temps. Nanami n’était pourtant pas une fanatique des jeux en tout genre néanmoins elle se perdait toujours lorsqu’elle venait ici. Peut-être parce que justement, elle n’y venait pas souvent. De ce fait la magie de l’endroit était encore la même à chaque fois qu’elle revenait. Elle avait en elle toujours son âme d’enfant, une âme qu’elle n’était plus capable d’utiliser à la maison, une âme qui se renfermait dés qu’elle était seul ou avec son mari qui la brisait un peu plus chaque jour. Heureusement, Sho était là pour la soutenir. Il ne la laissait jamais tomber et peu importait son souci, il parvenait à lui faire oublier chacun d’entre eux. Un sourire naissait très vite sur ses lèvres quant ils étaient tous les deux parce qu’avec lui, il n’y avait jamais de prise de tête. Ils étaient capables de s’amuser d’un rien et c’était fantastique. Cependant, si la styliste y réfléchissait plus tard, elle dirait que dans leurs débuts avec son mari, c’était également ainsi. Le couple parfait, comme on les qualifiait. On avait du mal à les imaginer se disputer tant ils étaient collés l’un à l’autre, tant ils se souriaient sans arrêt, qu’ils riaient mais par dessus tout lorsqu’on remarquait les regards qu’ils s’échangeaient. Aujourd’hui encore, Nanami essayait de donner le change et très peu de personne était au courant à propos de leur couple qui en réalité périssait de jour en jour. Elle essayait durement de faire perdurer cet amour, de faire croire à son entourage que tout était parfait et principalement à ses parents d’ailleurs. Puisqu’aux yeux de ces derniers, Tetsuya était le gendre idéal. Pas une seule seconde ils ne pourraient concevoir que cet homme était mauvais et si la jeune femme venait à leur raconter, certainement qu’ils seraient capable de remettre la faute sur elle. Alors elle ne disait rien, elle leur souriait puis leur inventait toujours des histoires pas possibles quant elle les avait aux téléphones. Lorsqu’ils n’avaient pas d’autres choix que de leur rendre visite, aussi bien que l’autre réussissait à jouer la comédie. Et dans ces moments là, elle en voulait encore plus à son ami d’être aussi impitoyable. Pourquoi lui-même ne la quittait pas si elle ne l’intéressait plus ? Pourquoi lui faire autant de mal sans jamais mettre un terme à leur histoire ? Elle souhaiterait avoir la force de claquer ces maudits papiers sur la table mais ça lui faisait peur. Peur de se retrouver toute seule, peur d’être jugé par son entourage mais également peur de perdre tout ce qu’elle avait. C’était idiot parce qu’au final, les souvenirs auxquels elle se raccrochait n’était plus aujourd’hui. Tetsuya avait changé, plus jamais elle ne le récupèrerait seulement, bêtement, naïvement, elle espérait qu’il lui revienne un jour... Probablement qu’il ne s’agissait là que d’une excuse pour ne pas le quitter. C’était difficile.

Et voilà pourquoi elle comparait avec Sho. Parce que oui, ils s’amusaient tous les deux, oui ils ne se prenaient jamais la tête lorsqu’ils étaient ensemble mais est-ce que cela serait encore pareil dans plusieurs mois, dans plusieurs années ? Pour le moment, certainement qu’il ne valait mieux pas trop y songer. Souriant, sautillant légèrement, elle lui désigna la peluche qu’elle voulait avant d’hocher vivement la tête pour le gâteau à la fraise. Très bien. Si c’était ce qu’il désirait, elle le lui offrirait. Attention... Uniquement si son ami gagnait parce que malheureusement pour ce dernier, il avait l’air de bien galérer. Et ça avait été plus fort qu’elle, portant ses doigts à ses lèvres, Nanami n’avait pu s’empêcher de se moquer dans un doux rire. Vraisemblablement Sho était aussi doué qu’elle.

- On ne va pas passer toute la journée ici tu sais ? Le taquina-t-elle, Ce n’est pas grave. Il y a d’autres jeux ici ! Puis au pire, vu que tu n’arrives pas à l’attraper, tu n’auras qu’à m’en acheter une...

Elle approcha son visage du sien, précisant qu’elle parlait de la peluche pour se mettre à rigoler doucereusement.

- Je plaisante. On devrait faire autre chose non ? Tu veux faire quoi ?

Plus tard, elle lui achèterait quand même son gâteau parce que Sho s’était démené pour essayer d’avoir ce nounours et il avait du y dépenser pas mal d’argent. Elle lui devait bien ça. Pas seulement pour aujourd’hui mais aussi pour tout ce qu’il avait fait pour elle jusqu’à maintenant.


luckyred.



_________________

Let me shake your heart
I’ll keep being in front of you so you can’t forget me. I’ll keep shaking your heart so you can’t escape me. I will steal your lips and run far away. © ΣXODUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Hanamaki Sho
avatar
Admin ♦ Here for you


That's my job : Etudiant en droit × serveur au Feline Good
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: I'm lucky to have a friend like you • | Ft. Sho   Ven 11 Nov - 23:21


Nanami & Sho
i'm lucky to have a friend like you




Sho adorait passer du temps avec ses amis. Surtout pour venir s'amuser ici. Avec Nanami en plus, c'était différent. Elle apportait beaucoup plus de douceur et de calme que le reste de sa petite bande, et c'en était vraiment reposant. Sortir aujourd'hui lui permettait aussi de lever le nez de ses livres de cours, de s'aérer un peu l'esprit et de profiter, tout simplement. Ce n'était pas qu'il n'aimait pas étudier, ou travailler. Il adorait ça. Ses cours le passionnaient toujours un peu plus chaque jour et il avait toujours cette hâte d'en savoir plus. Quand il n'était pas au travail, il était chez lui, penché sur la table de son salon à relire ses cours, à reformuler ses notes. Il voulait réussir. Pas seulement pour lui, mais aussi pour son père. Pour qu'il soit fier de lui. Pour qu'à leurs retrouvailles, il puisse lui dire qu'il avait obtenu son diplôme ou qu'il allait l'avoir.
Malheureusement Sho n'en était pas sûr. Il n'était pas le meilleur de sa classe, il n'était pas le plus faible non plus. Il se situait dans la moyenne, et c'était une bonne chose. Mais pour lui ce n'était pas assez bien. Il doutait sans cesse de ses connaissances, de ses capacités. Quand il parlait avec d'autres élèves, il se rendait compte qu'il était à la traîne. Qu'il lui manquait des informations capitales pour comprendre un cours. Et il se sentait parfois ridicule quand il demandait de nouvelles explications aux différents professeurs. C'était pour cela qu'il le faisait après les cours généralement. Il n'en avait pas spécialement honte, cela arrivait à tout le monde de ne pas tout de suite tout comprendre, mais il avait souvent peur que ses amis ne voient ses remises en questions. Il ne voulait pas en parler avec eux, ils ne comprendraient sans doute pas pourquoi Sho doutait autant de lui. Lui-même n'avait pas la réponse à cette question, d'ailleurs. C'était comme ça, voilà tout.
Être avec Nanami aujourd'hui lui permettait d'oublier tout ça. Il se détendait un peu plus de seconde en seconde et l'esquisse sur ses lèvres ne faiblissait pas. Il était heureux d'être là en sa compagnie. Il était heureux de pouvoir s'amuser, de se libérer en quelque sorte de la pression qu'il se mettait lui-même sur les épaules.

Quand il y pensait, il aurait aimé avoir un jour partagé ce genre d'instants avec sa sœur. Il aimerait encore à l'heure actuelle. Il aimerait retrouver avec elle ce lien qu'ils n'avaient jamais eu. Il aimerait venir ici et s'amuser avec elle, à tenter de la battre à jeu de courses ou à essayer d'attraper plus de peluches qu'elle.
Ce n'était pas possible. Il le savait. Ils ne seraient jamais sans doute jamais assez proches. Pas comme ça. Pas pour partager ce genre de moments. Erena ne l'avait jamais réellement porté dans son cœur, pour une raison qu'il ne comprenait pas très bien.
On pourrait croire qu'il lui en voudrait, mais non. Sho ne lui en voulait pas. Elle restait sa sœur malgré tout. Et il restait son frère, malgré tout ce qu'elle disait. Un lien de sang les unissait tout de même.
C'était probablement pour cela qu'il allait la voir parfois. Qu'il traînait dans le quartier à la mauvaise réputation. Pour la croiser. Pour lui parler un peu. Mine de rien, elle était la seule personne de sa famille présente ici. Et ça le rassurait d'une certaine façon.

Un soupir désespéré passa la barrière de ses lèvres et il gesticula légèrement. Bien sûr qu'il savait qu'ils ne passeraient pas toute la journée ici mais tout de même. Il devait l'attraper cette peluche !

« Ah », déclara-t-il dans une grimace, « J'aurais dû y penser avant », ça lui aurait évité de dépenser autant de pièces dans cette machine. Il hocha la tête dans un sourire dans une promesse muette de la lui acheter. Si elle la voulait, elle l'aurait. Il tenait à lui faire plaisir.

Posant un doigt sur son menton, il laissa son regard scanner le reste de la pièce dans une moue songeuse. Que pouvaient-ils bien faire ? Ce n'était pas comme s'ils n'avaient pas le choix, mais justement, ils avaient trop le choix. Sho avait envie de tout tester et de s'arrêter à chaque arcade.

« Taiko no Tatsujin ? », demanda-t-il en désignant la machine du doigt.

Et sans attendre réellement de réponses, il se dirigea vers l'engin un sourire béat aux lèvres. Il n'avait pas tellement le sens du rythme mais il adorait s'amuser sur ce jeu-là.

« On va voir qui a le meilleur sens du rythme ~ », lâcha-t-il en fredonnant. Il savait déjà que ce ne serait pas lui en tout cas.
luckyred.



_________________

be happy, be bright, be you
We tend to forget that happiness doesn’t come as a result of getting something we don’t have, but rather of recognizing and appreciating what we do have
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Contenu sponsorisé


.
.
.

MessageSujet: Re: I'm lucky to have a friend like you • | Ft. Sho   



Revenir en haut Aller en bas
 

I'm lucky to have a friend like you • | Ft. Sho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NSR 250 lucky strike
» [Warner] The Lucky One (2012)
» Lucky Luke chez quick
» [livre illustré]La danseuse papillon, d'Alwett et Lucky
» LucKy LuKe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't forget to smile :: Welcome to Nikkou :: Muranaka :: Fun fun fun-