AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 And yes, I am your brother || ft.Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦♦♦
Tokunaga Nao

avatar

That's my job : Etudiant en danse, assistant photographe de jour et barman la nuit
That's where I live : Tadanashi
♦♦♦

MessageSujet: And yes, I am your brother || ft.Hiro   Lun 18 Déc - 17:49

And yes, I am your brother

ft. Hiro


   
« Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.»
Nul, nul, nul, je suis nul … Sérieusement pourquoi a-t-il fallu que je m’inscrive dans ce genre d’étude ? Je ne vois sérieusement pas en quoi mes professeures trouvent que j’ai du potentiel. Bon certes, le fait que je passe ma vie à travailler plutôt qu’à m’entrainer sur ce qui a été vu en cours n’aide en rien … Mais tout de même, il y a un minimum. Ne pouvais-je pas me contenter d’économiser pour étudier ma passion, plutôt que de m’acharner à trouver mon frère ? Surtout que le comble dans cette histoire, c’est que je ne l’ai même pas trouvé à la faculté, mais dans les rues de cette fichue ville. Que l’on ne vienne pas me dire que le sort n’est pas contre moi après ça. D’autant plus que mon plan ne se déroule pas du tout comme je l’avais prévu. Certes, je ne l’ai pas rencontré là où je voulais, c’est une chose, mais pourquoi va-t-il fallu qu’en l’espace d’un regard, je devienne complètement faible face à lui ? Pourquoi a-t-il fallu que je ressente cet étrange sentiment ? Pourquoi a-t-il fallu que depuis l’instant où mon regard a croisé le sien, j’ai eu le sentiment d’enfin retrouver ce qu’il m’avait toujours manqué ? Et le pire dans tout ça, c’est que cette idée ne m’a plus jamais quitté depuis. Je ne peux pas m’empêcher de vouloir revoir Hiro à chaque instant de ma journée, comme si mon corps était irrémédiablement attiré vers lui.

Fort heureusement, mon jumeau a fini par me contacter après de très longs jours d’attente. Bien sûr, notre échange n’a pas été des plus agréables, il était même extrêmement froid mais nous n’allons tout de même pas nous sauter au coup par simple prétexte que le test est positif. D’autant plus que je ne perds pas de vu que ce petit rose bonbon a été l’élu de notre mère et pas moi.

Quoi qu’il en soit, n’étant pas l’heure de notre nouvelle rencontre, j’ai finalement pris la décision de louer une salle pour m’entrainer à la danse. Bien sûr, j’ai pris soin d’envoyer le numéro à Hiro histoire qu’il puisse me retrouver plus facilement dans cette immense fac. Je le déteste certes, mais je ne suis pas méchant à ce point.

Répétant donc inlassablement les pas appris en cours encore et encore, je finis par entrapercevoir  à travers le miroir une silhouette présente dans la salle. Sur le coup, je ne me rends pas immédiatement compte qu’il s’agit de Hiro. Après tout, comment aurais-je pu deviner qu’il ait choisi de changer une nouvelle fois de couleur de cheveux. C’est finalement quand je prends le temps de m’arrêter pour couper la musique, que je me rends finalement compte qu’il s’agit de mon jumeau.

-«  Mince Hiro c’est toi … je ne t’avais pas reconnu. Tu changes de couleur de cheveux comme de chemise dit moi. C'est pour éviter que les filles que tu arnaques te retrouvent ? Lui lançais tout en m’emparant d’une bouteille d’eau que je vins porter à mes lèvres tout en essayant de retrouver rapidement ma respiration. Alors ? Tu es venu me dire que j’avais raison ? À moins que tu te demandes ce que je fiche dans les mêmes études que toi, c’est au choix. »

   

   

code by ORICYA.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Hopkins Hiro

avatar

That's my job : Etudiant en danse & escroc
That's where I live : Uetani, pas loin de la fac
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: And yes, I am your brother || ft.Hiro   Mar 19 Déc - 23:19


And yes, I am your brother
Tokunaga Nao & Hopkins Hiro
Après ses cours de la matinée, Hiro s’affala sur la table de l’amphithéâtre où il venait de passer les deux dernières heures de la matinée. Il prit quelques minutes pour souffler et se releva pour boire la moitié de la bouteille d’eau, son seul repas pour ce midi. Avec tout ce qui se passait en ce moment, il économisait au maximum car il savait de moins en moins comment demain sera fait… Puis, les cours théoriques lui coupaient souvent l’appétit, surtout quand il savait qu’il devait aller voir Nao. Il se leva puis sortit de son téléphone avant de se diriger en direction de la sortie pour rejoindre la salle où son jumeau l’attendait. Des filles essayèrent bien de lui parler mais il les ignora, n’ayant pas envie de perdre du temps avec elles. Il alla rapidement à la salle de danse, hésitant à rentrer à l’intérieur… L’envie de faire demi-tour était là et il se demandait si c’était ou non une bonne idée de se rapprocher d’une personne, de lui faire confiance malgré les liens du sang. Il soupira avant de se décider à entrer sans faire de bruit, refermant doucement la porte derrière lui et se tourna pour regarder le jeune homme danser. Il avait des lacunes, c’était certain mais s’il continuait de s’entraîner peut-être qu’il continuerait de s’améliorer sauf si ça ne coulait pas dans son sang comme c’était le cas pour Hiro. Il posa son sac par terre sans se manifester et mis ses mains dans son dos en observant les mouvements qu’il effectuait jusqu’à ce qu’il s’arrête pour couper la musique. Il devait l’avoir remarqué… Cela se confirma lorsqu’il lui parla, le faisant sourire légèrement alors qu’il passait une main dans ses cheveux. « Juste parce que j’aime bien. » Il avait répondu cela alors que Nao partit boire de l’eau avant d’enchaîner.
Hiro s’avança dans la salle et s’installa en tailleur à son centre. « Rien de tout ça… ‘Fin, tu as raison mais je suis pas venu pour ça à la base. » Le brun mis ses mains en arrière et s’appuya dessus, arquant un sourcil en direction de Nao. « On reste jumeau, on se retrouve après 22 ans, je crois que ça pourrait être bien d’apprendre à se connaître. De savoir ce que l’autre à vécu… Tu en penses quoi ? » L’étudiant se leva afin de rejoindre son jumeau, se positionna dans son dos, puis regarda dans le miroir pour voir à quoi ils ressemblaient tous les deux. Il positionna ses mains sur sa taille et son menton sur son épaule afin d’établir un contact physique avec Nao. « J’ai vu que tu t’entraînais avant mon arrivée, on pourrait peut-être danser tous les deux, non ? » Hiro avait envie d’avoir cette proximité, de ressentir cette connexion spéciale entre jumeau. De connaître un autre lien que celui qu’il a avec Jiro même s’il gardait une réserve. Après tout, il avait peut-être envie d’autre chose que de connaître Hiro… Il ne pouvait s’empêcher d’être méfiant.

Emi Burton


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Tokunaga Nao

avatar

That's my job : Etudiant en danse, assistant photographe de jour et barman la nuit
That's where I live : Tadanashi
♦♦♦

MessageSujet: Re: And yes, I am your brother || ft.Hiro   Ven 22 Déc - 12:03

And yes, I am your brother

ft. Hiro


   
« Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.»
Écoutant Hiro me répondre, je ne peux pas m’empêcher d’être déstabilisé par sa soudaine gentillesse. Comparé à notre dernière rencontre, mon jumeau semble avoir changé d’attitude du tout au tout et le savoir si ouvert à me découvrir, ne m’aide pas à tenir ma position froide et fermé vis-à-vis de lui. Je m’étais pourtant assuré avant sa venue, d’être parfaitement conditionné à lui faire passer l’envie d’être gentil avec moi, mais à nouveau, cette résolution a volé en éclats à l’instant même où son regard ses posées sur moi. Je n’arrive pas à être distant avec lui, je n’arrive pas non plus à être méchant, du moins pas comme je le voudrais. C’est plus fort que moi, à chaque fois qu’il se met à parler, sa douce voix fait écho en moi, faisant voler en éclats tous les constructions que j’ai tenté d’établir entre lui et moi.

-«  Je pense que l’on ne va pas pouvoir y échapper de toute manière … »

Est-ce ça le lien qu’on les jumeaux entre eux ? Est-ce cela qu’il ressente quand ils sont ensemble ? Ce sentiment de bien-être et l’impression d’être enfin complet en la présence de l’autre ? Cependant, bien que cette connexion extrêmement forte soit plaisante, je ne peux pas m’empêcher d’avoir l’étrange sensation qu’elle nous fera également fortement souffrir. Je ne sais pas comment l’expliquer mais, soudainement, alors qu’Hiro se redresse pour venir en ma direction, j’ai le sentiment que je finirais tôt ou tard par regretter de l’avoir inclus si facilement dans ma vie. Car oui, je ne peux le nier, je sais qu’il va forcer le barrage de mon cœur pour venir s’y faire une place importante.

D’ailleurs en le sentant venir se coller à moi, je ne peux réprimer un frisson, tandis qu’un faible sourire se dessine sur mes lèvres alors que j’observe notre reflet dans le miroir. Bien que tactile de nature, je ne supporte habituellement pas le contact avec les étrangers, à l’exception bien sûr de Jae, seulement là encore, Hiro a réussi à transgresser cette règle. Pire encore, je voudrais que le temps s’arrête pour que je puisse savourer notre proximité indéfiniment.

-«  On se ressemble un peu plus maintenant, avec ta nouvelle couleur de cheveux » Lâchais-je dans un murmure alors que je pose maladroitement mes mains sur les siennes. Je l’ai peut-être charrié à ce propos lors de son arrivé, mais je ne peux le nier, cette couleur lui vas extrêmement bien.

-«  Tu sais …. Je ne suis vraiment pas très bon en danse … À la base, si je me suis inscrit ici, c’était uniquement pour te rencontrer … »

Honnêtement, je n’avais pas prévu de me livrer si rapidement à lui, mais je n’avais pas prévu non plus de me laisser si facilement embarquer par son joli visage. Clairement, je n’ai pas envie de briser ce moment magique qui vient de s’installer entre nous, et pour là première fois en vingt-deux ans, je me sens vraiment heureux à tel point que ce sentiment de plénitude me donne presque envie de pleurer.

-«  Après c’est un moyen comme un autre de se connaitre … Continuais-je en glissant mes doigts dans les siens, mais ne viens pas te plaindre si je te marche sur les pieds tu es prévenu. »

   

code by ORICYA.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Hopkins Hiro

avatar

That's my job : Etudiant en danse & escroc
That's where I live : Uetani, pas loin de la fac
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: And yes, I am your brother || ft.Hiro   Lun 25 Déc - 23:22


And yes, I am your brother
Tokunaga Nao & Hopkins Hiro
De nature méfiante, Hiro n’était pas du genre à faire confiance au premier venu, surtout lorsque celui-ci clamait être son jumeau avec comme seule preuve une lettre. Alors oui, malgré l’alchimie évidente qu’il ressentait comme si son corps avait trouvé sa moitié après tant d’année à être séparé, il avait voulu faire ce test ADN pour être sur et certain. Celui-ci s’étant révélé positif, le désormais brun avait décidé de recontacter Nao pour lui parler, pour faire connaissance avec lui. Bien sûr, il savait que ce ne serait pas facile et avait certaines réserves mais celles-ci ne demandaient qu’à tomber. Il s’était rapproché naturellement de l’autre danseur dans la pièce pour se positionner derrière lui et admirer leur reflet dans le miroir. Hiro n’avait pas envie de parler de leur famille pour le moment, il voulait profiter de ce moment avec cette personne de laquelle il avait été séparée pendant vingt-deux ans. Cet être qui avait passé neuf mois avec lui dans le ventre de leur mère et qui était né le même jour à quelques minutes si ce n’est quelques heures de différence. Ils étaient peut-être de faux jumeaux, ils se ressemblaient quand même physiquement. Apparemment, Nao était de cet avis et Hiro sourit à la remarque à la remarque de son jumeau et sentit de légers frissons parcourir son corps quand il posa ses mains sur les siennes. « C’est vrai. Faux jumeaux mais on se ressemble pas mal quand même. »
Comme ils étaient tous les deux étudiants en danse et pensant que c’était un bon moyen de se rapprocher, Hiro proposa à son jumeau de s’entraîner. Il arqua un sourcil en entendant la réponse et glissa son regard vers le sien à travers le miroir. C’était plutôt étrange comme situation selon le nouvellement brun qui finit par faire une moue. « Tu sais, ça me touche de savoir que tu t’es inscrit en danse pour te rapprocher de moi mais si ce n’est pas ton rêve, tu devrais peut-être faire autre chose ? Après, si ça ne tenait qu’à moi, je te demanderais de rester, et te proposerai même de t’aider pour qu’on puisse se rapprocher mais je veux surtout ton bonheur. » Hiro serra les doigts de Nao dans les siens avant de s’éloigner légèrement de lui. « Je te laisse mettre une musique pendant que je m’échauffe ? Comme j’ai eu seulement des cours théoriques ce matin… Je ne suis pas prêt pour danser pour le moment. » Après avoir déposé un baiser sur la joue de son jumeaux, il s’éloigna de lui afin d’aller au centre de la pièce pour s’échauffer. Il fit tous les mouvements de façon méticuleuse afin de ne pas se blesser. Ils n’allaient peut-être pas danser comme lors des cours mais avec le corps, on était jamais trop prudent selon Hiro. « Et dis-moi, avant qu’on danse, c’est quoi le métier de tes rêves Nao ? » Il avait demandé cela alors qu’il finissait de s’échauffer et tendit sa main à Nao pour retrouver son contact et lui sourit. Il avait envie de ce contact permanant avec cette moitié qui lui était destinée depuis sa création, celle qu’il n’avait pas envie de quitter maintenant qu’il l’avait retrouvée. Ou plutôt depuis que Nao l’avait retrouvé. « Allez, viens me marcher sur les pieds. Je t’attends. »

Emi Burton


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Tokunaga Nao

avatar

That's my job : Etudiant en danse, assistant photographe de jour et barman la nuit
That's where I live : Tadanashi
♦♦♦

MessageSujet: Re: And yes, I am your brother || ft.Hiro   Mar 26 Déc - 12:23

And yes, I am your brother

ft. Hiro


   
« Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.»
Je déteste Hiro …. Du moins, je pensais le détester, mais étrangement, en l’écoutant s’adresser à moi, je ne peux pas empêcher un sentiment de culpabilité s’installer en moi alors que nous venons à parler de la raison de ma présence dans cette école. Sans même me connaitre, il pense déjà à moi et à mon bien-être, allant même jusqu’à me conseiller de faire les études que j’aime. Bien sûr, il ne peut pas le savoir, mais si j’ai choisi la danse, c’était principalement pour le faire souffrir, pour lui détruire l’existence, mais c’est justement ça qui fait qu’à présent mon cœur se sert douloureusement dans ma poitrine. Mon regard visé dans le sien à travers le miroir, je ne peux m’empêcher de me sentir coupable. Lui pense que j’ai fait ça pour lui alors que c’est tout le contraire. Évidemment, maintenant que nous avons cette proximité, les choses commencent doucement à changer en moi, mais cela ne changera jamais mon but premier et ça, je suis sûr qu’Hiro en souffrira quand il l’apprendra. Et le pire dans tout ça, c’est que je ne suis plus certain de vouloir voir la peine et la souffrance venir marquer son tendre visage. Bien sûr que je ne peux empêcher une certaine jalousie de rester présente dans le fin fond de mon cœur. Je lui en voudrais d’ailleurs certainement toujours d’avoir été celui qui a été choisi, mais le sentiment que je ressens quand il est à côté de moi est bien plus fort et plus important que toutes les vengeances du monde.

-«  Pour l’instant le plus important, c’est toi. » Lâchais-je dans un murmure alors que je l’observe finalement se détacher de moi, pour venir me proposer de mettre de la musique pendant qu’il s’échauffe. Dans un hochement de tête, je lui signifie alors que je suis d’accord et me dirige machinalement vers la stéréo pour y choisir le meilleur morceau qu’il soit. Après ne connaissant pas ses goûts, il est plutôt compliqué d’opter pour un son qui lui fera plaisir. Je passe donc de longues minutes à repasser en boucle les morceaux présents sur mon téléphone, avant de m’arrêter sur quelque chose qui bouche suffisamment, mais pas trop pour que l’on puisse profiter l’un de l’autre en toute tranquillité.

-«  Le métier de mes rêves ? Lui répondis-je étonné tout en le rejoignant, attrapant machinalement sa main pour renouer le contact entre nous. À vrai dire, je n’y ai jamais vraiment réfléchi. Mais …. Je pense que ça doit être photographe. En tout cas, si j’avais assez d’argent, c’est le genre d’étude que j’aurais choisi. »

Malheureusement, c’est un rêve inaccessible pour moi. J’ai déjà dû me couper en quatre pour payer des études de danse alors la photographie ce n’est même pas la peine d’y penser. Par chance, j’ai réussi à me dégoter un travail d’assistant photographe, ce n’est pas mon rêve certes, mais c’est toujours mieux que de ne rien faire. Et bien, au moins, grâce à cela, j’arrive à vivre un minimum de ma passion.

-«  Je t’aurais prévenu, je ne suis vraiment pas doué »

Dans un sourire, je ferme un instant les yeux pour me laisser bercer par la musique et commence ensuite à bouger mon corps en rythme essayant de me souvenir du peu de pas que j’ai vu en cours sans jamais lâcher la main de mon jumeau. Peu sur de moi, j’entraine tout de même Hiro à ma suite dans un balai de mouvement improviser savourant chaque contact que je peux obtenir avec son corps.

Danser avec lui, c’est comme danser dans une bulle où le monde est suspendu. À cet instant, j’ai l’impression que nous ne sommes plus que les deux seuls être humain sur terre. Jamais je n’aurais pu penser que faire ça avec lui puisse me procurer autant de bonheur. Et alors que j’enchaine un nouveau pas, j’attire soudainement Hiro à moi pour venir l’encercler de mes bras et nicher mon visage dans son cou. Ce geste est complètement irréfléchi, mais maintenant que j’y pense, il a certainement été provoqué par le manque de mon jumeau que j’ai ressenti pendant 22 ans.



   

code by ORICYA.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Hopkins Hiro

avatar

That's my job : Etudiant en danse & escroc
That's where I live : Uetani, pas loin de la fac
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: And yes, I am your brother || ft.Hiro   Mer 17 Jan - 11:43


And yes, I am your brother
Tokunaga Nao & Hopkins Hiro
Hiro repensait à ce que Kazuya lui avait dit lorsqu’il lui avait parlé de Nao par rapport au fait qu’il voulait connaître ce jeune homme qui avait grandi en même temps que lui dans le ventre d’une mère qui avait jugé bon de les séparer. Plutôt que de le provoquer comme il l’aurait certainement fait si ça n’avait pas été son jumeau, il était plutôt curieux et cherchait constamment le contact avec lui. De ce fait, après s’être étiré, tout en attrapant sa main, il lui avait demandé quel était le métier de ses rêves et l’écouta attentivement, le cœur serré. A vrai dire, le brun se rendait compte qu’il avait de la chance de pouvoir faire les études qu’il avait choisi de faire. De pouvoir suivre un rêve qui lui tenait à cœur. « J’espère que tu pourras réaliser ce rêve un jour, t’aider à le faire aussi si tu veux. Bon, pour le moment, niveau finance je crois pas que je serai d’une grande aide mais on sait jamais. » Il lui sourit un peu avant de sourire plus franchement, légèrement amusé par ses paroles. « Je suis certain que ça va aller, ne t’inquiète pas pour ça. » Hiro se cala sur les pas qu’effectuait sa moitié, étant assez à l’aise pour ne pas les faire tomber et sachant s’adapter à tous type de partenaires. En danse, pas ailleurs, même si… Bref.
A la fin de la musique, il se détacha un peu de Nao et l’amena s’assoir avec lui par terre pour lui faire face, prenant ses deux mains dans les siennes. Il n’y avait pas à dire, la danse était sa passion, il avait l’impression de se rapprocher des autres ainsi, de se connecter avec eux, bien qu’il n’en avait pas toujours besoin. Avec Kazuya par exemple, tout avait été plutôt naturel. Avec son jumeau aussi mais il doutait que sans ce moment passé à danser, il était prêt à s’ouvrir aussi rapidement. « Je préfère mettre les choses au point avec toi avant qu’on commence à s’attacher parce que connaissant la mentalité des japonais et ne sachant pas ce que tu penses à ce sujet, c’est mieux d’en parler maintenant pour ne pas souffrir plus tard. » A cause de la nervosité, Hiro se mordillait la lèvre inférieure et se retenait de détacher ses mains de celles de Nao pour triturer ses doigts. Il était plutôt du genre à s’assumer mais face à son jumeau, il était soudainement nerveux car il ne savait pas quelle réaction il allait avoir. Il prit une inspiration avant de décider de dire ce qu’il avait à dire. « Je suis pas attiré par les femmes mais par les hommes… Je suis homosexuel. » La bombe était lancée, il ne savait pas du tout comment Nao voyait ce genre de choses dans un pays qui était plutôt à tendance homophobe… Il n’osait même pas parlé de Kazuya pour le moment et, même, avant d’en parler, il préférait savoir comment aller évoluer leur relation avant même si celle-ci prenait une direction plutôt positive, on n’était jamais sûr de rien dans la vie.

Emi Burton


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Tokunaga Nao

avatar

That's my job : Etudiant en danse, assistant photographe de jour et barman la nuit
That's where I live : Tadanashi
♦♦♦

MessageSujet: Re: And yes, I am your brother || ft.Hiro   Mer 17 Jan - 12:40

And yes, I am your brother

ft. Hiro


   
« Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.»
Comment puis-je m’en sortir ? J’étais réellement de base, partir sur l’idée de lui pourrir la vie voire carrément de me servir de lui avant de le faire souffrir, mais c’est idée à vite disparu dans le fond de ma tête quand j’ai posé mon regard sur lui. Et même si à chaque fois, j’essaye de me convaincre que c’est la meilleure chose à faire, à chaque fois que je me retrouve avec Hiro, je n’arrive à rien. La preuve en est, quand il sait proposé pour m’aider dans mon rêve, au lieu d’accepter de pousser dans ce sens, j’ai bêtement souri et gardé le silence. C’était pourtant une parfaite opportunité pour amorcer mon plan, mais non, encore une fois, je me suis noyé dans son regard et dans ce contact si addictif que j’ai établis avec lui. Honnêtement, je ne sais pas comment notre relation va finir, parce que je n’arrive pas à oublier cette rancœur stupide que j’ai envers lui, mais malgré cela, je n’arrive pas non plus à débuter mon plan de peur de perdre trop rapidement ce sentiment de plénitude que j’ai avec lui. Alors finalement, plutôt que de me prendre la tête avec ça, j’ai pour un moment décidé de me laisser pour une fois aller avec Hiro, acceptant de danser avec lui sans prise de tête. De toute façon, j’aurais tout le temps par la suite de me décider sûr la meilleure chose à faire avec lui et puis quoi que je choisisse les deux options passent de toute façon par un rapprochement avec lui.

Dansant donc avec lui du mieux que je peux, je suis soulagé à la fin de la chanson de ne pas lui avoir marché dessus. Ma danse reste catastrophique, mais c’était tout de même un bon moment passé avec lui. De plus, cela nous a permis d’établir un contact invisible entre nous, propice à la découverte de l’autre. Je me laisse donc guider sans broncher jusque dans un endroit de la pièce où nous prenons place. Bien évidemment, comme précédemment, le contacte entre nous est très vite rétabli quand Hiro vient à prendre mes mains dans les siennes, cependant le sérieux d’on-t-il fait soudain preuve me désarçonne momentanément. Qu’a-t-il soudainement besoin de me dire de si important ?

Posant un regard interrogateur sur lui, je suis surpris parce qu’il m’avoue par la suite. Honnêtement, je m’attendais à tout sauf à cela et je dois bien avouer qu’il a un sacré courage pour m’avouer ce genre de chose alors que nous ne nous connaissons pas. D’accord, nous sommes jumeaux, mais clairement moi, jamais je ne lui aurais avoué une chose aussi intime sur ma vie aussi rapidement.

-« Haaa …. Hiro , Hiro … Lâchais-je avec tout le sérieux du monde en hochant la tête négativement. Et tu m’annonces ça comme ça toi ? Je sais que ce n’est pas bien, mais sur le coup je n’ai pas pu m’empêcher de faire une petite frayeur à Hiro. M’emparant donc de ses jambes, je viens alors le tirer vers moi, feintant une froideur parfaitement calculé. Ça va poser un sacré problème ce que tu me dis là, continuais-je en rapprochant mon visage du sien. Il ne va pas falloir que l’on craque sur le même mec du coup … Laissant volontairement un blanc suite à cela, je ne peux pas m’empêcher après quelques secondes d’éclater de rire, posant mes mains sur ses joues pour le rassurer.Ne fait pas cette tête Hiro, je rigolais, je vraiment suis désolé... Honnêtement, j’aime aussi les hommes. Enfin …. J’ai couché avec beaucoup de femmes, mais je préfère clairement les hommes. Il faut croire que notre gémellité passe aussi par nos goûts en matière de relation.»

Bien que j’ai essayé de volontairement de détendre l’atmosphère avec ma petite blague, de mauvaise goût, je l’avoue. Je suis tout de même extrêmement étonné par l’honnêteté de mon jumeau. Clairement, il aurait très bien pu cacher cette partie de sa personnalité encore un long moment, d’autant plus qu’il a pris un énorme risque. En effet, si j’avais eu les mêmes mentalités que la majorité des Japonais sur cette terre, il est fort probable que j’aurais mis un stop immédiat à notre relation de jumeau.

-« Mais tu sais, je suis surpris que tu parles de ça aussi facilement. Je ne pense pas que je te l’aurais avoué aussi rapidement, en fait, je ne pense que je ne te l’aurais même pas dit du tout. Ce n’est pas contre toi, mais je parle rarement de moi ou de ma vie … enfin …. Tout ça pour dire que cela ne pose aucun problème. Par contre, je te préviens, je n’ai jamais eu aucune relation sérieuse donc ne compte pas sur moi pour te donner des conseils à ce sujet. Pour te dire, je ne serais même pas capable de te dire mon type d’hommes alors … j’espère sérieusement que dans cette matière tu es plus avancé que moi.»


   

code by ORICYA.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Contenu sponsorisé


♦♦♦

MessageSujet: Re: And yes, I am your brother || ft.Hiro   



Revenir en haut Aller en bas
 

And yes, I am your brother || ft.Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Big Brother] Périclès espionne (entre autres) FaceBook
» Big Brother (au Québec)
» Hiro Mashima
» Brother ace 2
» JOYEUX ANNIV. HAPPY B-DAY Hiro-Hito

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't forget to smile :: Welcome to Nikkou :: Uetani :: Mugen Daigaku-