AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Just a Misunderstood Ft Toru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦♦♦
Im Ji Eun

avatar

That's my job : distribution de tract.. mais étudiante en médecine parallèlement
That's where I live : Juhei
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Just a Misunderstood Ft Toru    Ven 13 Oct - 22:44

Just a misunderstood Toru & Ji Eun Tous les soirs se jouaient le même spectacle. A quelques chansons près. A quelques groupes près. A vrai dire tu n'allais pas dans ce bar tous les soirs, la fatigue et les études l'emportant très souvent et t'empêchant d'y mettre les pieds pour commander ton cocktail préféré. Un mélange de jus de litchi et du sirop de rose. Ils arrivaient à avoir un goût si parfumé et pourtant si léger que tu en étais tombée amoureuse. On t'avait proposé d'en changer mais tu n'y arrivais pas. C'était ton moment de plaisir. Tes lèvres, trempées de ce liquide, ne cessaient de s'agrandir dans un signe de joie et de détente alors que tes oreilles ne cessaient de se repaître de cette musique qui faisait trembler doucement les murs. Cette langue paraissait si douce à tes oreilles. Toi qui avait du l'apprendre en peu de temps, te retrouvant tout d'abord perdue avant de prendre rapidement le pli. Tu n'avais pas le choix, tu ne pouvais faire demi-tour, rien ne t'attendait.


Toutes ces sensations se mélangeaient et te faisaient revivre ces soirs où tu te perdais. Il y avait aussi cet homme. Un gars gentil qui venait parfois se joindre à toi pour écouter la musique de ces groupes encore peu connus et boire des verres. Vous aviez commencé à parler sans grande prétention et il fallait dire qu'on pouvait facilement t'aborder, alors tu l'avais écouté avant de toi aussi te mettre à parler, hésitante, avec un petit accent. Accent qui commençait à s'effacer peu à peu bien que certains mots ne te viennent en coréen, de tes origines. Tu te souviens avec un sourire la présence de cette personne qui égayait encore plus tes soirées. Et là penchée sur ton livre tu te relève d'un coup. Cet appartement miteux, trop petit. Tu n'en pouvais plus. Il te fallait un peu d'espace. Prenant une veste tu sors avec ton sac et te dirige vers cet endroit qui était devenu ta deuxième maison. Encore une fois, tu sacrifieras un billet pour re-goûter à ce cocktail avant de ne pas le supporter à cause du sucre. Mais tu t'en fichais, parce qu'ici tu étais une personne normale. Les portes du métro s'ouvrent et tu sors en remettant la lanière de ton sac sur ton épaule avant de plonger de nouveau ta main dans ta poche. Après quelques minutes de marche la musique résonne comme un doux son qui te fait sourire et tu te perds une nouvelle fois dans cette ambiance, venant te mettre au bar comme d'habitude, saluant alors le barman qui te connaissait trop et qui te préparait ce cocktail sans même que tu n'aies à ouvrir la bouche. " Arigatou "Sortit de tes lèvres avant de boire une gorgée, satisfaite. Et puis cette silhouette. Tu la connaissais et la reconnaissais. Ta main se leva et ton sourire se fit grand alors que tu appelais ce fameux gars.

Il te reconnaissait toujours normalement. Il venait toujours dire un petit coucou, même si ce n'était pas long. Tu espérais ne pas le déranger mais c'était plus fort que toi ,t'accrocher au peu de personne que tu connaissais. Tu souriais pour cinq personnes alors que tu lui fis signe de venir te rejoindre sans savoir à qui tu parlais. Qui il était. Quelle importance il avait. Tu ne cherchais ni à avoir de ses faveurs, ni le profit. Tu ne pensais qu'à la personne qu'il était devant toi. " Ca va ?  "

©  YOU_COMPLETE_MESS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Harada Tôru
Admin ♦ Here for you

avatar

That's my job : Chanteur
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Just a Misunderstood Ft Toru    Dim 29 Oct - 9:02

Just a misunderstood Toru & Ji Eun Si on lui avait dit un jour qu’il quitterait le Japon, toute la gloire qu’il avait là-bas pour une petite île uniquement connu en tant que légende, Tôru n’y aurait jamais cru. Et pourtant, il était là. C’était d’ailleurs la plus sage décision que Kira et lui avaient pu prendre... Leur couple ne faisait que débuter mais après tout ce qui était arrivé, ça leur aurait été difficile de rester à Tokyo. Changer d’air, voir de nouveaux horizons n’étaient pas si mal au bout du compte. La musique était ce qui l’avait toujours importé, c’était ce qui l’avait aidé à s’en sortir, à devenir quelqu’un et ce qui avait permis à tous ceux qui n’avaient pas cru en lui de leur clouer le bec. Il avait fait tant de chemin pour en arriver là et pendant un temps, il avait tout laissé. Ce n’était pas tant la crise qui le touchait, peut-être un peu puisque les gens ne gaspillaient plus leur argent si inutilement, il n’essayait pas de se détendre non plus et certainement que s’il était resté, il aurait été contraint de voir les Crimson Spades s’effondraient. Sa vie n’était pas la plus belle, il vivait chaque jour avec la peur au ventre de recroiser son père de plus bel et il n’était plus capable de profiter correctement. Kira, quant à elle, au vue comment s’était terminée leur dernier repas de famille, il n’y avait plus rien qui la retenait là-bas. Alors oui, lorsqu’elle lui avait parlé de s’en aller, il n’avait pas hésité à lui répondre que lui aussi, il y réfléchissait. Assurément que ça l’avait étonné, qu’elle avait cru pouvoir se débarrasser de lui si facilement... Mais non, puisque à présent, ils vivaient tous les deux à Nikkou. Tout d’abord, Tôru avait discuté pendant longtemps avec les membres de son groupe et ils avaient tous été d’accord de s’arrêter là, faire une pause, puis reprendre plus tard lorsque tous se retrouveraient sur l’île. Pas une seconde, le chanteur n’avait douté de leur parole et à présent, ils avaient aussi leur notoriété ici. Certains les connaissaient déjà de leur pays natal, certains les découvraient et même si ce n’était pas pareil qu’être une star national au Japon, il était toujours aussi heureux d’avoir ses fans. Tout ce qu’il demandait était d’avoir une scène où chantait, où jouait et s’éclatait.

Désormais, il n’avait plus à se plaindre quoi que ce soit. Bien sûr ses craintes étaient toujours là, ses séquelles du passé n’avaient pas disparu par enchantement cependant il allait de l’avant. Tôru était quelqu’un de déterminé, il était un battant et ne se laissait pas abattre aussi facilement. De plus, il n’était pas seul. Il avait ses proches pour le soutenir, une petite amie plus formidable que ce qu’elle n’imaginait, des fans qui n’avaient de cesse de l’encourager. Bref, une vie que n’importe qui rêverait d’avoir assez place.

Après un petit concert qu’il avait donné ce soir, le jeune homme n’avait pas résisté à s’arrêter dans ce bar dans lequel il se rendait de temps en temps pour se détendre. Il aimait les musiques qui y étaient joués et lui-même à son arrivée sur l’île, il était venu chanter sur cette scène. Cela le rendait nostalgique et secrètement, il encourageait chaque débutant à s’accrocher puis se battre pour en arriver là où lui-même était à présent. A peine fut-il entré dans la salle que son regard se posa sur la jeune femme qui lui faisait signe et l’appelait. Il l’avait connu ici et c’était assez agréable de discuter avec elle. Elle ignorait qui il était et bien qu’il ne s’en cachait pas spécialement, il pensait que ce n’était pas plus mal ainsi. D’un certain point de vue, probablement que ça l’amusait aussi. Sans la moindre hésitation, le chanteur partit s’installer à ses côtés, la saluant poliment avant de répondre à sa question, lui avouant ainsi qu’il se portait plus tôt bien.

- Et toi ? L’interrogea-t-il alors gentiment, commandant ensuite un cocktail au serveur qu’il salua également, Tu es là depuis longtemps ?

Cela ne changerait pas grand chose à sa vie d’avoir une telle réponse néanmoins c’était une façon comme une autre de faire la conversation. Le sourire aux lèvres, portant quelques instants son attention sur l’homme qui jouait de la guitare et chantait en même temps, il se concentra ensuite sur sa vis-à-vis, bercé par la musique, afin de lui demander comment s’était passé sa journée.

©  YOU_COMPLETE_MESS



_________________


There is no time to stop
i ain't aim for no crown, but when you mention them, no, don't leave me out. no, i ain't too flawless and no, i ain't the best. and no, i don't say sorry and no, i ain't perfect. i am the man.


:heart: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Im Ji Eun

avatar

That's my job : distribution de tract.. mais étudiante en médecine parallèlement
That's where I live : Juhei
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Just a Misunderstood Ft Toru    Dim 5 Nov - 17:11

Just a misunderstood Toru & Ji Eun La musique qui résonnait entre les murs de ce bar particulier ne cessait de faire résonner ton coeur qui semblait en adéquation avec la musique et qui essayait de s'adapter à un rythme qui n'était pas le sien. Il n'était pas rare, et même très fréquent que lorsque ton énergie était au plus bas, lorsque tu étais collée à ce fauteuil en regardant le liquide rouge passer de ton bras à cette grosse machine innommable que les écouteurs, vissés sur tes oreilles, ne te diffuse une musique. Ton coeur faisait alors la même chose, battant au rythme de celle ci. Peut être sa propre façon de se sentir vivant. Alors lorsque tu entrais dans ce genre d'endroit, où les gens donnaient une vie particulière à leur musique ton sourire s'élargissait toujours. Et quand tes lèvres venaient goûter au cocktail, au saveurs interdites tu te sentais enfin normale, enfin libre. Comme si toute ta vie tu ne la vivais qu'à travers cette prison qu'était la maladie. Tu regardais face à toi tout ce que tu voulais faire et manger sans pouvoir l'atteindre, sans pouvoir les toucher même du doigt. Mais bientôt se serait fini. Tu en avais l'intime conviction. Tu en étais sûre. Et il valait mieux que tu t'en convainc.

Et la solitude t'étreignait. Et elle se jouait de toi, te serrait à t'en faire perdre ton souffle. Et puis quelqu'un arrivait, et la détachait. Elle la faisait lâcher et tu te rendais compte à quel point sans les autres tu n'étais rien. Déjà bien avant ton père mettait un point d'honneur à aider les gens, à être agréables. Toujours à s'incliner devant les clients, toujours à s'excuser. Tu as pris son habitude. Mais devant ton verre tu sembles être désolée pour toi, désolée pour ton corps, désolée pour la suite. Mais tu bois quand même et tu profites du moment avant d'aborder un énorme sourire. La solitude va être chasser à coup de pied. Tu la sens, elle se délaisse doucement de ton corps pour aller voir ailleurs. Ta main se secoue doucement pour qu'il puisse te voir et une fois à tes côtés tu le regardes en souriant toujours autant. Tu quittes doucement ta paille de tes lèvres pour pouvoir lui répondre en passant une main dans ta chevelure indisciplinée. On voyait là que tu n'étais pas une fille qui prenait un grand grand soin à elle choisissant son vernis tous les jours avec soin, se maquillant, se coiffant pendant des heures. Mais tu étais toi, toi et ton naturel. " Ca va bien aussi merci.  "

Alors qu'il commandait tu repris une gorgée et regarda l'heure à ta montre, non sans difficultés avec la lumière pas réellement élevé de l'endroit. Puis doucement tu secoua la tête avec ce sourire enfantin sur le visage. " Non une dizaine de minutes sûrement.  "La quantité de ton cocktail aurait pu répondre à la question mais toi même tu n'avais pas fait attention. Tu écoutais la musique, tu profitais de tout alors le temps passait vite. Tournant également la tête vers le groupe qui jouait ton pied bougeait doucement en rythme alors que tu essayais de revenir sur terre pour entendre la question de ton ami.

" Hm.. on va dire que c'était comme les journées de cours.. intéressant et extrêmement chiant à la fois. Et toi? Bonne journée ?  "Riant doucement tu avais rapidement énoncé le paradoxe d'aller en cours dans ton cas. Tu voulais tout savoir, avoir un travail, une place, mais tout semblait si long.. si ennuyeux. Parfois tu manquais de t'endormir mais généralement ta tête se cognait contre la table et te réveillait. En buvant une autre gorgée tu le regardes. "Au fait, je crois qu'on a jamais eu de discussion sur la vie privée ! Je ne connais sûrement rien de toi.  "

"  "

©  YOU_COMPLETE_MESS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Contenu sponsorisé


♦♦♦

MessageSujet: Re: Just a Misunderstood Ft Toru    



Revenir en haut Aller en bas
 

Just a Misunderstood Ft Toru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation : Toru no Kou
» Toru Dutt
» Kain
» Saint Seiya THE MOVIE Blu-ray BOX 1987-2004
» Rich Man, Poor Woman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't forget to smile :: Welcome to Nikkou :: Juhei-