AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 baseball in my heart | ft Tetsuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦♦♦
McKenzie Liam
Admin ♦ Here for you

avatar

That's my job : Serveur au Owl-ways
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: baseball in my heart | ft Tetsuya   Dim 8 Oct - 21:31


  Tetsuya & Liam

  baseball in my heart

 

  Si l'on avait dit un jour à Liam qu'il se ferait réveiller par un petit monstre qui le secouait à coup de « Papa » et « Réveille-toi » il aurait ri au visage de cette personne. Parce que, clairement, Liam ne se voyait jamais avoir d'enfants. La science faisait des miracles, certes, mais pas à ce point il en était certain. Il leur laissait néanmoins le bénéfice du doute pour y arriver, un jour. Mais pas maintenant. Maintenant il y avait des problèmes plus importants. A savoir qu'il était en retard.
Ouvrant un œil dans un faible grognement, il inspecta son réveil. Hm. Effectivement il n'était pas en avance. Mais il n'était pas totalement en retard non plus. Il lui restait 18 minutes exactement pour préparer un petit-déjeuner à Theo, l'habiller et le ramener à l'école. Et il devait aussi se préparer pour le service qu'il avait dans la matinée. S'il sautait le petit-déjeuner à la maison et qu'il achetait quelque chose au petit en allant à l'école, c'était un gain de temps. Non ? Pour son propre bien, il allait dire que oui. Il devait donc l'habiller et s'habiller et de dépêcher de partir. Mais avant, il devait sortir de son lit.
Un air abusé se dessina sur son visage alors qu'un autre grognement accaparait sa gorge. Un nouveau regard sur le réveil – il lui restait 17 minutes maintenant, bravo. Il haussa brièvement les épaules en s'asseyant sur son lit, souriant à Theo au passage. 17 minutes ? Il était large – et il faudrait lui dire que le faux optimiste pouvait tuer un homme.

Comme attendu, il n'avait pas été « large ».
Il déposa Theo à l'école avec 15 petites minutes de retard, qu'il tenta de justifier par la trop longue attente qu'il y avait à la boulangerie du coin et l'habillage de Theo qui prit plus de temps que prévu. Parce qu'apparemment, aujourd'hui, d'après l'enfant, ce n'était pas un temps à mettre un haut Spider-Man – ha. Et il arriva en retard au travail de 30 petites minutes au total, qu'il excusa par toutes les raisons précédentes. Il ne sut réellement si l'excuse passa mais le patron ne dit rien et se contenta de la fixer longuement en silence. Le faux optimiste qu'il était depuis le réveil allait dire qu'il lui pardonnait et qu'il ne lui déduirait pas ce retard de sa paie à la fin du mois. Surtout qu'il s'agissait de son premier retard depuis qu'il travaillait ici.

Il termina son service quelques heures plus tard, et se rendit directement au terrain où il avait rendez-vous avec Tetsuya. La voisine s'était occupée de Theo pendant la pause midi et l'avait déposé à nouveau à l'école en début d'après-midi. En attendant de le retrouver, il allait s'occuper en passant du temps avec Tetsuya.
Tout en marchant, Liam jetait plusieurs regards sur sa montre, fronçant les sourcils de plus en plus les sourcils au fur et à mesure que le temps passait. Il ne savait pas trop ce qu'il se passait aujourd'hui mais le temps semblait jouer contre lui. Parce qu'encore une fois, il allait arriver en retard – en soit il n'était plus à ça près... le temps qu'il n'arrive pas en retard pour récupérer Theo. Il accéléra quelque peu ses pas néanmoins, ne souhaitant pas que le joueur de baseball n'attende trop longtemps. Il n'aimait pas ça, en plus, être en retard. Il était généralement ponctuel. Il était celui qui attendait les autres, d'habitude. Il était celui qui poireauter gentiment. Il était celui qui arrivait avec une vingtaine de minutes en avance au travail. Il était celui qui déposait toujours Theo à l'heure.
Sauf aujourd'hui.

« Je suis pas en retard », déclara-t-il à peine arrivé près de Tetsuya, « C'est toi qui es en avance », parce qu'évidemment tout était toujours plus simple quand on rejetait la faute sur les autres, n'est-ce pas ? (#Dairpz) Il se frotta maladroitement la nuque dans un léger sourire, « C'est la galère depuis ce matin », souffla-t-il, exténué. Et la journée n'était pas finie. « T'as pas attendu longtemps, au moins ? », le questionna-t-il tout de même, soucieux de l'avoir trop fait attendre. « Tu t'es déjà échauffé ? »
Il ne pourrait exactement expliquer pourquoi il était là. Ni comment il s'était retrouvé là. Il donnait des cours de baseball à Tetsuya ? C'était une manière de dire les choses, oui, s'il y connaissait quelque chose. Hors il n'était pas vraiment spécialiste dans le domaine. Il aimait juste le jeu. Il en regardait à la télé avec Theo, et il venait parfois ici pour voir les joueurs s'entraîner. Il jouait avec son petit frère quand il le pouvait, mais il n'était pas un ace – loin de là. S'il le faisait, c'était juste pour amuser Theo, pour l'occuper car lui adorait ce sport. C'était tout.
Et plus il y pensait, plus il se disait que non, il ne l'aurait jamais cru si on lui avait dit qu'un jour un petit garçon l'appellerait « Papa ». Si on lui avait dit que ce même petit garçon était le dernier espoir qu'il avait sur Terre. Si on lui avait dit que ce petit bout d'homme serait la seule personne pour qui il voudrait se battre, et essayer. Probablement que si Theo n'était pas venu au monde, lui ne serait plus. Ou alors il serait ailleurs. Mais pas ici.
Il aurait fui sa maison, c'en était certain. Mais il n'aurait peut-être pas survécu avec autant d'entêtement. Il se serait laissé aller, à un moment ou à un autre. Il ne serait pas arrivé jusqu'à l'île s'il avait été seul.
Cependant, avec Theo, il s'était donné les moyens d'y arriver. Pas pour lui. Il s'en fichait presque de sa propre vie. Ce qu'il faisait au quotidien, c'était pour Theo. Et personne d'autre. Il était là pour lui, pour lui offrir un avenir qu'il n'aurait pas eu avec sa mère et Alan. Pour lui offrir la vie que lui-même n'avait pas eu la chance d'avoir.
Pour lui ouvrir les portes d'un avenir meilleur.
« Tu veux qu'on commence par quoi aujourd'hui ? »
AVENGEDINCHAINS
 



_________________

fall into the void :: I stand often enough at the abyss of my soul, asking that same question, looking down into the dark crevices where the black monsters dwell on the bottom :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Sato Tetsuya
Admin ♦ Here for you

avatar

That's my job : Serveur au Kaizoku Paradise + Joueur de baseball
That's where I live : Juhei
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: baseball in my heart | ft Tetsuya   Dim 26 Nov - 11:20


  Tetsuya & Liam

  baseball in my heart

 
Pourquoi est-ce qu’il était là ? Plus il attendait, plus Tetsuya se posait la question... Il fuyait le baseball depuis tellement d’années à présent et il en venait à se demander comment il avait pu accepter de se faire entraîner par quelqu’un alors qu’en vérité, il savait déjà jouer. La différence était qu’il ne le montrait pas parce qu’il n’arrivait plus à porter autant ce sport dans son coeur que c’était le cas à l’époque. Il ne voulait plus s’investir avec les autres, il ne voulait plus d’amitié ni de rivalité avec ses coéquipiers... S’il continuait de viser les sommets et s’entraîner comme un fou, il risquait encore de passer à côté de potentielles blessures puis ne pas les remarquer. A la base, ils étaient censés juste s’amuser mais ça avait pris beaucoup trop d’ampleur pour être normal... Sauf qu’une partie de lui, malgré tout, ne parvenait pas à s’en détacher totalement sinon il ne se tiendrait pas sur ce terrain à attendre alors qu’il aurait facilement pu passer sa journée à s’occuper autrement. Du moment qu’il n’était pas avec ses équipiers, ça devrait aller, bien qu’il ne comprenait pas quel était sincèrement le but de Liam en désirant l’entraîner. Est-ce que ce dernier y connaissait ne serait-ce que quelque chose au baseball ? Peut-être était-ce la raison pour laquelle le garçon avait accepté, parce qu’il avait compris que le plus jeune ne lui mettrait pas autant de pression que n’importe quel véritable coach. Peut-être même qu’il espérait retrouver un peu de sa passion qu’il éprouvait pour ce sport... S’il le faisait pour lui et non pas pour son père, ses sentiments seraient différents. Il avait longtemps espéré ne plus considérer le baseball comme une contrainte cependant il n’avait jamais pu s’en séparer comme il l’aurait désiré et le passé continuait sans arrêt de flotter au-dessus de sa tête. Il n’était pas en mesure d’oublier ce jour noir de son existence ni le pourquoi la situation avait tourné de cette façon... Il culpabilisait et bien qu’on lui ait répété à plusieurs reprises que ce n’était pas de sa faute, lui n’avait jamais pu visualiser les choses de cette manière.

Après avoir fait quelques étirements, en patientant, et parce qu’il s’agissait de son « train-train » quotidien, il avait naturellement commencé à courir autour du terrain publique sur lequel il se trouvait en guise d’échauffement. En toute honnêteté, concentré, le jeune homme n’avait pas réellement prêté attention à l’heure qui s’écoulait ni au fait que son camarade était en retard. Bien qu’il ne l’avait jamais montré en arrivant ici, Tetsuya était un sportif dans l’âme et s’il ne faisait jamais les choses correctement avec l’équipe, il les faisait toujours en étant seul. C’était important de prendre soin de son corps, de courir afin de l’entretenir et surtout de ne pas s’entraîner à froid... Voilà pourquoi, il n’avait jamais cessé de courir, effectuant différents exercices jusqu’à finir par de nouveaux étirements. Et alors qu’il essuyait doucement son visage à l’aide d’une serviette, il remarqua le garçon qui avançait en sa direction. Son premier réflexe à sa remarque fut d’aussitôt jeter un coup d’oeil à sa montre avant de hausser les épaules puis de rigoler gentiment.

« Énormément ! J’ai cru que tu ne viendrais jamais » S’était amusé le joueur en prenant un air faussement offensé et dramatique « Un coach qui arrive en retard à son entraînement, on aura tout vu, quel bel exemple ! »

Normalement, n’est-ce pas censé être le contraire ? Mais Tetsuya lui pardonnait. Il n’avait pas vu le temps passé donc ce n’était pas très grave. Ce qu’il lui déclara à haute voix d’ailleurs, ajoutant que oui, il en avait profité pour s’échauffer. Toutefois, à sa dernière question, le jeune homme fronça machinalement les sourcils avant d’arborer un sourire moqueur.

- Je ne sais pas moi, c’est toi le pro’ !

Vraiment ? Idiot jusqu’au bout... On n’y pouvait malheureusement pas grand chose. De plus bel, Tetsuya n’avait pu s’empêcher de rire doucement, répliquant qu’il suivait son entraînement donc c’était à Liam de choisir.

- Tu es venu ici sans même préparer un programme ? L’interrogea-t-il ensuite, Ahlala, c’est sur que tu ne feras pas carrière dans le baseball toi !

...
AVENGEDINCHAINS
 



_________________

Above the clouds
Hold me now, I need to feel You. Show me how to make it new again. There’s no one I can run to and nothing I could ever do. I’m nowhere if I’m here without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

baseball in my heart | ft Tetsuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» Battlefield Baseball
» Angel Heart
» jose gonzalez-heart beats
» Tetsuya Toyoda - Undercurrent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't forget to smile :: Welcome to Nikkou :: Muranaka-