AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

  Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦♦♦
Seo Yoon hee

avatar

That's my job : faussement fiancée par contrat à un énergumène stéréotypé et sous quoté "si c'est un métier" et vendeuse en librairie.
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Lun 25 Sep - 22:26



Seo
Yoon Hee
• Si elle cache ses angoisses sous un masque d'assurance, sa peur de l'orage, viscérale, parvient à le lacérer. Dès les premiers éclair, il dégringole, ne laissant qu'une jeune fille apeurée • elle n'arrive pas à dormir dans un vrai lit. Elle a besoin d'un endroit clos et étroit pour pouvoir se laisser entraîner par Morphée sans avoir peur de ce qui peut lui arriver •  la danse et la peinture sont pour elle un exutoire au chagrin. Si elle n'a jamais pris de cours, elle sait écouter son corps et se laisser porter pour exprimer ses émotions autrement que par les mots • elle éprouve une profonde aversion pour ceux qui ont de l'argent. Plus que les tenues riches et les pièces de créateur, elle préfère les vêtements simples et affectionne particulièrement le port de la chemise masculine -ou pull & t-shirt-, avec ou sans jean.  • Elle a souvent de la peinture sur le visage et sur les doigts. Il n'est pas rare de la retrouver avec de la farine ou toute substance qu'elle manipule. N'ayant ni peur des taches ni des ongles cassés, elle s'en donne à cœur joie pour laisser exprimer sa créativité • elle voue une véritable vénération aux ramens, et ce bien qu'il s'agisse du plat qu'elle ait sans doute le plus mangé au monde. Mais il la rassure tout autant qu'il lui rappelle sa maman disparue •elle porte un médaillon autour du coup, dans lequel figure sa mère et sa sœur à l'âge de dix ans. Elle ne laisse personne s'en approcher et elle refuse de s'en séparer. Les rares fois où il se détache et disparaît, elle est sujette à de véritables crises d'angoisse entre pleurs et cris colériques. •elle voue une véritable passion à l'histoire de son pays et aimait se réfugier dans les vieux temples -monarchique ou bouddhiste- quand elle éprouvait trop de difficulté à surjouer l'indifférence. Cela lui manque terriblement aujourd'hui. • elle aime les gros pulls Disney et les bonnets • si elle sait être discrète, elle est en revanche assez maladroite. Elle a un don certain pour casser ce qui est à portée de sa main ou pour se faire mal. Les bleus souillent souvent sa peau crémeuse •elle n'est pas pudique et elle sait provoquer quand elle veut quelque chose. Néanmoins, elle n'a eu qu'une véritable histoire, avec un homme aujourd'hui son meilleur ami. Elle ignore cependant qu'il espère reconquérir son cœur • elle adore les dramas. Elle essaie souvent de s'en procurer et c'est son pêché mignon • bordélique, elle a tendance à laisser traîner ses affaires partout •elle préfère marcher pied nu à l'intérieur • elle supporte difficilement les talons parce qu'elle ne peut pas courir avec •elle a prit goût aux jeux vidéos et elle est imbattable à Mario Kart. Dès que quelque chose l'ennuie, elle a d'ailleurs tendance à provoquer en duel pour pouvoir avoir gain de cause. Préparez vous aux insultes et aux carapaces bien lancées •elle ne tient pas l'alcool • elle ne supporte plus les hôpitaux depuis sa leucémie. Elle préfère se soigner seule et se démerder plutôt que d'y mettre les pieds • s'étant élevée seule, elle ne suit la politesse coréenne que lorsqu'elle fait attention à son comportement. Sinon, on pourrait aisément la comparer à une occidentale tant elle est exubérante. Elle n'hésite pas à lancer ses chaussures ou à monter sur les tables pour réclamer l'attention.• Elle aime profondément lire et a parachevé son éducation dans les romans. Elle sait s'exprimer, réfléchir et se laisse rarement marcher sur les pieds … sauf quand elle s'y voit contrainte par les circonstances. • elle a l'habitude de faire plusieurs petits boulots à la fois depuis des années, et malgré sa situation actuelle et le rôle qu'on lui demande de jouer, elle continue.  

Carte d'identité

Lieu & Date de naissance :Elle est née le 16 mars 1993 à Séoul.
Âge :Vingt-quatre ans de rêves, d'espoirs, de chagrins et de luttes.
Nationalité/origines : Si elle est coréenne de par sa naissance, elle a vécu une grande partie de son enfance dans le pays de sa mère, au Japon, où elle a vécu sa maladie. Un Japon qui lui a prit son innocence et sa mère, ce qu'elle a du mal à lui pardonner.
Métier/etudes :  Elle a trouvé un petit boulot dans une libraire, ce qu'elle dissimule à son "père" adoptif. Car, et officieusement, elle a été engagée pour jouer le rôle de la fille d'un riche homme d'affaire, qui lui a promis de retrouver sa sœur en échange. Elle se plie donc à une vie qui n'est pas la sienne, en s'appuyant sur des talents d'actrice qui ne résistent pas toujours à son côté impulsif.
Situation amoureuse :Libre dans son coeur et dans sa tête,
elle est néanmoins promise "superficiellement et faussement" à un homme riche.
Orientation sexuelle :  Si elle craque principalement pour un regard et une bouche pleine, elle n'est attirée que par les larges épaules et les corps résolument masculins.
Groupe : Hide & Seek
Signe(s) distinctif(s) : quelques cicatrices marquent sa peau crémeuse, signe d'un passé douloureux.
Célébrité : Im Yoona


• VOLCANIQUE • IMPULSIVE • IMAGINATIVE• IMPRÉVISIBLE • PASSIONNÉE • FIDÈLE• OPINIÂTRE • COURAGEUSE • MENTEUSE • SUSCEPTIBLE • RANCUNIÈRE • ORGUEILLEUSE •


Elle est un mélange de feu et de glace dont les variations sont aussi imprévisibles qu'une tempête de sable. Profondément exubérante et sauvage, elle ne laisse ni le regard des autres ni les convenances lui dicter sa conduite. Elle suit ses pulsions et ses envies, sans se refréner ni même se restreindre. A la merci de sa propre rébellion naturelle et de ses désirs contradictoires, elle est souvent sujette à la provocation verbale. Elle titille les gens qui lui font face, les pousse à se dévoiler pour mieux entrevoir qui elle rencontre réellement. D'aucun diraient que c'est une emmerdeuse et ils auraient raison. Buté et téméraire, elle lâche rarement sa proie quand elle est décidée à la rendre folle. Son comportement est souvent signe de vengeance. Une remarque, une attaque, une agressivité et elle peut faire de la vie d'autrui un enfer. Fière, limite orgueilleuse, elle ne mâche pas ses mots quand elle est en colère et lâche rarement prise si ce n'est lorsqu'elle a le dernier mot … et encore. Mais son attitude sauvage peut-être facilement annihilé quand on sait la prendre et un rien peut la faire fondre. Elle est changeante, au grès de son humeur, au grès de ses émotions. Si la colère peut de fait être chaude, voir brûlante, elle peut également se montrer froide. Les mots sont alors des couteaux, du moins quand elle les emploie. Car lorsque son regard vire iceberg, elle peut se montrer silencieuse et hautaine. Un silence qui peut aussi marquer une blessure profonde, que son impassibilité sert à enterrer profondément dans son cœur. Elle ne dévoile jamais ses faiblesses. Ses fragilités ne sont pas exposées et elle paraît toujours forte, sûre d'elle, assurée. Mais en vérité, sous son épaisse carapace et son caractère explosif, Yoon Hee reste une jeune femme à la fragilité indéniable. Ses peurs ressurgissent la nuit et si elle se cache par fierté, les larmes roulent derrière les portes closes. Le manque de sa mère et de sa sœur la bouffent, de même que son passé chargé en abandon et solitude. Son amour pour elles, elle l'offre aux enfants qui sont seuls au monde et qu'elle rencontre tous les week-end pour donner un coup de main. Dans ces rares moments, elle redevient une enfant qui danse, une enfant qui sourit, une femme qui n'a nulle autre envie que celle de tournoyer les bras écartés, sans se soucier des guerres qu'elle mène chaque jour, envers les autres mais surtout contre elle même. Car n'est-il pas épuisant de ne jamais savoir quelles seront les réactions qui seront les nôtres?D'autant plus que, malgré ce qu'on lui a enseigné, elle a laissé la franchise dans l'ombre du passé. Depuis toute jeune, elle n'a jamais hésité à mentir et manipuler pour survivre. Mentir et jouer. Mentir  sans s'attacher. Mais qu'adviendra t-il le jour où ses mensonges se retourneront contre elle ?
Histoire

Les beaux cheveux qui tombent, le visage qui se creuse, le paysage qui se résume aux murs blanc d'un hôpital. Je pouvais y survivre et même inventer dans mon univers enfantin des alternatives colorées à cette réalité que je vivais. Mais l'orage … il me faisait plus peur que la maladie qui me dévorait. Car il était celui qui m'avait frappé. Je me souvenais de ses grondements et de sa fureur la nuit où maman m'avait conduit dans cet endroit depuis devenu une prison. Je me souvenais de la violence de la pluie contre les vitres et des hurlements crachés par le ciel. Les larmes aux yeux, j'enfouis ma tête lisse sous les épaisses couvertures. Que voulait-il de plus ? Je croisais les bras et me recroquevillai. Un souffle. Deux battements. Un nouvel éclair déchira le silence bercé par la pluie et je fis un bond. Terrifiée, j'échappais au lit et courus jusqu'à la porte. Mes pieds nus glissaient sur le sol brillant tandis que je me jetais dans le couloir de toute la force de mes faibles jambes. Je tanguais. De froid, de peur, de faiblesse. Mais une onde de chaleur me parcourut dès que j'ouvris la porte de sa chambre. Sans réfléchir, sans tergiverser, je me précipitai vers son lit et soulevai les couvertures pour m'allonger et me blottir contre lui. Mes mains d'enfants agrippèrent sa chemise d'hôpital et j'enfouis mon visage poupin dans son épaule. « Tu crois que l'orage veut nous faire du mal ? » chuchotai-je en levant légèrement la tête. Je sentais battre son cœur sous la paume de ma main. Je me serrai un peu plus contre lui et tirai la couverture au dessus de ma tête, pour me créer un cocon de bien être. Je n'avais plus peur quand il était là. Malgré la maladie qui le ravageait, peut-être encore plus que moi, il me paraissait plus fort que les intempéries. « Tu le laisseras pas t'emmener dis ? Tu resteras avec moi toujours hein ? » Je relevai la tête devant son silence. Ses paupières closes dérobaient son regard et trahissaient un sommeil que je crus profond. Mes lèvres pâles s'étirèrent en une ébauche de sourire et je me rallongeais, front contre son dos. « Toujours. » Son murmure me parvint et je redressai une nouvelle fois la tête. Il me fixait sous ses longs cils et un sourire se déposa doucement sur sa bouche. « Un homme n'abandonne jamais sa future femme non ? » « Tu promets ? » insistai-je butée en lui tendant mon petit doigt. Le sien s'y enroula et nos pouces s'embrassèrent avant que je ne disparaisse à nouveau sous les couvertures pour échapper à l'éclair. Il ne lâcha pas ma main. Nos doigts restèrent noués jusqu'à ce qu'il se taise et disparaisse, jusqu'à ce que l'infirmière nous trouver et nous sépare pour quelques heures. Mais je parvenais toujours à le rejoindre, quelque soit l'heure de la journée ou de la nuit. Il était mon rayon de soleil, mon pilier, ma lueur dans le tunnel noir d'une maladie étouffante et dévastatrice. Ce n'était qu'un amour d'enfant. Je voyais en lui le prince charmant, le chevalier en armure … il le fut. La leucémie fut chassée de mes veines et je dus partir. Je retrouvais ma mère, ma sœur, mon bonheur ma vie. Alors pourquoi les larmes noyèrent-elles mes yeux quand je dus lui dire au revoir ? Il était allongé dans son lit, le visage tourné vers la fenêtre. Je me jetai dans ses bras. Je le serrais. Et sur un baiser de petite fille posé sur sa joue, je lui abandonnai quelques mots. « A demain. » Un premier mensonge parce que je ne pouvais pas dire au revoir.

La tête sur le plancher, les mains serrées autour de la couverture, j'écoutais la pluie tomber. L'orage avait cessé. Après m'avoir volé ma mère, dont le sourire peu avant son départ brûlait encore ma mémoire, il venait de me prendre ma sœur. Les larmes roulèrent, amères sur mes joues pâles. Nos hurlements et nos pleurs résonnaient dans mon esprit atrophié. Dissimulée par les couvertures, j'entourai mes jambes de mes bras. Je me souvenais à peine du visage de ceux qui me l'avaient arraché. Je n'avais en mémoire que le ciel ardoise, à la lourdeur moite et au chant terrifiant. Et à ces images noirâtres s'ajoutaient celles immortalisant son minois humidifié, dont la douleur et la peine reflétaient les miennes. Où es tu Eun Sa? chuchotai-je d'une voix étouffée et coupée par le grincement des lits qui jouxtaient le mien. Je n'étais pas seule dans cette pièce et pourtant … Les mèches de mes cheveux chatouillèrent mon nez et je fermai les yeux, sans pouvoir échapper au poignard émotionnel qui déchirait mon cœur battant. Eun Sa!!! Je recroquevillais les doigts sur ma chemise de nuit au blanc oublié, comme si je tenais encore le pull que portait ma sœur au moment de son départ. La responsable m'avait traité d'hystérique, tant j'aurais pu arracher le vêtement dans le seul but de la retenir près de moi. Des perles sans couleur roulèrent, encore et encore, pour trempée la couverture sur laquelle ma tête était posée. Elles ruisselèrent nuit après nuit, jusqu'à se tarir, jusqu'à trahir un cœur renforcé et protégé par les surcouches nécessaires à ma survie. Je ne pouvais pas abandonner si je voulais la retrouver. N'est-ce pas Eun Sa?Les larmes cédèrent la place aux sourires et aux moues assurées. Faire semblant n'était pas dur. Avancer n'était pas difficile. Il suffisait de bouger les jambes et de se secouer pour y arriver. Je les avais perdu tous les trois, mais si je sombrais aujourd'hui …. y aurait-il eu un sens à leur présence dans ma vie ? Je dansais et profitai de ma santé pour lui, je mangeai et vivais pour ma mère, j'apprenais et m'épanouissais pour ma sœur. Je mentais et trichais pour moi. Pour avoir de la nourriture lorsque mon estomac ne se contentait pas des repas pris à l'orphelinat, pour décorer mes cheveux avec une barrette bon marché, pour pouvoir lire des livres que je n'avais pas le droit de toucher. Je souriais, j'inventais, je tissais des histoires qui n'avaient ni queue ni tête mais que les gens croyaient. Puis en grandissant, je compris qu'un sourire pouvait refléter autre chose que l'innocence. Le charme. Je n'allais jamais plus loin que quelques mots, savamment distillés. Je ne supportais ni qu'on me touche ni la vulgarité. Dans ces moments, je ne feintais plus, je frappais. J'insultais. Je me transformais en tornade, sans plus de point commun avec la douce femme que j'avais prétendu être. Combien de fois Chin Hae m'était-il venu en aide pour me sortir de situations inextricables ? Combien de fois en étais-je venu à gifler ceux pour qui un sourire signifiait touche moi ? Des dizaines. J'allais au devant des ennuis et des emmerdes, y retournai même parfois pour avoir gain de cause et ce même si cela signifiait qu'il devait me traîner ailleurs à la force de ses bras. Mais j'étais incontrôlable, même pour moi quand quelque chose me touchait ou me heurtait. J'oscillai entre réflexion et inconscience, avec pour seule différence les bâtons de dynamites allumées au grès du hasard.

Je vivais de rêves et de déclins, de violence et d'espoir, de douleurs et de force. Je vivais au jour le jour, dans un monde détruit sans foi ni loi, sans raison ni logique. Un monde à l'image d'une enfance dérobée et de douleurs passées.

La porte grinça et je relevai la tête du livre que je bouquinai pour croiser le regard d'un homme assez âgé à l'apparence guindée. Je me raidis instinctivement en portant les yeux sur sa montre en or et en reconnaissant la qualité du costume qu'il portait. Les riches me donnaient la nausée, à afficher fièrement leurs atours quand tant de gens mourraient de faim. Mourraient dans un monde qui n'en était plus un. Une attitude qui aurait pu être pardonnée s'ils n'avaient pas le culot de regarder autrui avec l'air qu'il affichait devant moi, à savoir ce mélange de mépris et de dédain pour tous ceux qui ne correspondaient pas à l'étiquette qu'il s'était imaginé. « Je pense que vous vous êtes trompés de porte. » dis-je sèchement sans me soucier de le vexer. « Et d'endroit. Ce n'est plus une librairie ici mais un taudis. » « Je ne suis pas venu pour chercher un livre. » précisa t-il alors que je replongeais ostensiblement dans le mien.  « Raison de plus. » soulignai-je en tournant la page, sans me soucier de me montrer polie ou courtoise. Je m'étais levée de mauvaise humeur et la journée n'était qu'une succession d'inconvenances et de désastres en tout genre. Je passai la main sur mon épaule, à l'endroit où Bae m'avait frappé. Si j'avais été son souffre douleur muet une partie de mon enfance, je n'étais pas peu fière de lui avoir arraché la tête malgré les blessures que cette énième bagarre avait provoquée. Je glissai la langue sur ma lèvre blessée, les yeux voilés. « Ne t'a t-on jamais appris à te montrer polie devant tes aînés ?» Je relevai le menton pour observer l'homme qui n'avait pas bougé. « Non. Je n'ai appris à l'être qu'avec ceux qui le méritaient. Mais puisque vous êtes là, que puis-je faire pour vous ? » demandai-je en pinçant mes lèvres pulpeuses. Je repoussai une mèche rebelle derrière mon oreille et le fixai avec bravade. « Te souviens tu de l'homme que tu as arnaqué hier ? Auquel tu as volé de la nourriture ? ? » Je parvins à rester stoïque, et ce même si je me souvenais fort bien de l'homme à qui j'avais offert mon numéro de sœur dépassée par la maladie de son petit frère. Je croisai les bras et penchai la tête silencieuse, sans chercher à nier ou à confirmer. Une pointe d'appréhension mordit néanmoins la chaire de mon estomac quand j'aperçus un sourire au coin de ses lèvres. J'entrouvris les lèvres et soufflai doucement, imperceptible. « Vous vous ... » « Ne te fatigue pas à nier, je ne suis pas là pour te faire du tort. Au contraire, je veux te proposer un marché. Un billet hors de cet enfer contre un petit service … » Un rictus dénature la ligne d'une bouche vierge de tout maquillage. « Sortez d'ici. » lâchai-je en me redressant pour le raccompagner. « Serais-tu plus sensible à mon offre si je te disais que j'ai le pouvoir de retrouver ma sœur ? » Je me figeai, prise de court et relevai la tête pour le regarder. Il ne plaisantait pas. Une boule d'angoisse se forma dans mon estomac. J'aurais dû ouvrir la porte. Mais mes doigts recroquevillés refusèrent de faire le geste. Eun Sa. «  Vous êtes prêt à vous engager par écrit ? » demandai-je malgré l'appréhension et un instinct rebelle. «Oui. En échange, je te demanderais ni plus ni moins de tenir un rôle pendant quelques semaines. » « Pourquoi moi ? » « Parce qu'une orpheline ne manque à personne. Et parce que tu es facile à effacer du fait de n'être rien. » Le sang se retira de mon visage et je pinçai les lèvres violemment avant de lui asséner, les poings serrés pour ne pas l'étrangler..  « Je ne suis rien et pourtant vous êtes là. » [/b]« Je peux te faire devenir quelqu'un. Et te rendre ta sœur en plus de te donner un nouveau départ. Un nouveau départ sur l'île de Gensou. » [/b] « Quel genre de rôle ? » Ne fais pas ça Mentir contre quelques billets, pour de la nourriture, pour quelques objets volés ne faisaient pas de moi une escroc. Mais … « Je te demande de jouer le rôle de ma fille, pour te fiancer à un héritier le temps que je négocie avec son père. Je ne peux pas le faire autrement et je n'ai pas d'enfants. Ça ne durera que quelques semaines et tu reprendras ta vie. » Contractée, je demeurai silencieuse, persuadée que dire oui serait une erreur que je paierais chèrement. Mais Eun Sa … « Vous en ferez un contrat ? » « Oui, ce sera fait selon les règles de l'art. Mais je ne te le proposerais qu'une fois. » Durant quelques secondes, je n'entendis que mon cœur battre à tout rompre. Je ne répondis qu'en songeant à elle. Parce qu'elle était la seule que je voulais.


Pseudo : Freyja
Âge : un peu plus de 9000 jours docteur  :y:
Présence : je va et viens un peu tous les jours  
Un petit mot ? : J'ai ouïe dire de source sûre que les admins étaient adorables alors je suis venue sans me poser de question pour poser mes valises. etlecontexteestsuperoriginalenplusbravo *O*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Kudo Shinobu

avatar

That's my job : Homme d'affaire en formation
That's where I live : Nikkou
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Lun 25 Sep - 22:27

:**: :excited: :inluv: :heart: :yeuxlove: :sautedessus:

EDIT : Jtm :yeuxlove:

Tu veux m'épouser ? :malin:

Et je sais pas si je te l'ai dit mais jtm :**: (enfin bientôt, mais je prend de l'avance :emo: )

Je ne m'excuse pas auprès des mâles de ce forum, mais cette brune est prise :emo:
Je mords celui qui l'approche u_u
Et faites gaffe je sais comment faire, elle m'a montré ! :emo: :humperplexe:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Murakami Emi

avatar

That's my job : Serveuse au Kaizoku Paradise
That's where I live : Muranaka
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Lun 25 Sep - 22:35

Bienvenue :stars:
Courage pour ta fichette et amuse toi bien sur le fofo :heart: :heart:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Sato Tetsuya
Admin ♦ Here for you

avatar

That's my job : Serveur au Kaizoku Paradise + Joueur de baseball
That's where I live : Juhei
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Mar 26 Sep - 1:27

Yoonaaaaaaaaaaaaaa :excited: :excited: Bon je le savais déjà que ça allait être elle mais voilà je tenais à le tenir parce que bon #out

BIENVENUUUUUUUUUUE !!! :rainbow: :youpi:

Je sais pas si on a la même définition du terme "adorable" :ahah:

Amuse-toi bien parmi nous en tout cas !! Et si tu as des questions, n'hésite surtout pas :heart:

Courage pour la fichette !! :hero:

:yay:



_________________

Above the clouds
Hold me now, I need to feel You. Show me how to make it new again. There’s no one I can run to and nothing I could ever do. I’m nowhere if I’m here without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Murakami Kay

avatar

That's my job : Informaticien
That's where I live : Tanayama
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Mar 26 Sep - 9:46

Je sais pas pourquoi mais quand j'ai vu le prénom j'ai pensé à Yoona et en voyant la fiche j'ai vu la bouille de Yoona :**:

Bienvenue avec cette choupinette :**:
Courage pour la fichette, au plaisir de te croiser en rp :heart:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Yoon Mi Ho

avatar

♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Mar 26 Sep - 12:36

Abandonne Michi, rejoins-moi :**:
Je serai ton super héro :hero:

Sinon coucou, c'est moi :y:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Yoon Kong Mee

avatar

♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Mar 26 Sep - 12:51

le super heros il va aller ranger sa cape dans son armoire :emo:

comme d'hab je passe te harceler pour un lien :**:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Rito Yui

avatar

That's my job : Actrice/mannequin
That's where I live : ???
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Mar 26 Sep - 13:22

Bienvenuue! Bon courage pour ta fiche! :pompon:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Nishimura Kei
Admin ♦ Here for you

avatar

That's my job : Infirmier
That's where I live : Uetani
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Mar 26 Sep - 13:55

Bienvenuuuuuue :youpi:
Bon choix d'avatar, Yoona est choupette tout plein ~
Bon courage pour la fiche et si tu as des questions, n'hésite surtout pas ! :fufu:



_________________

more than you know ♒︎ Problem is, though, sooner or later, physical pain, it's... it's manageable. See, real pain is emotional pain. That is the kind of pain that lasts© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Lim Saejin

avatar

♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Mar 26 Sep - 21:31

je t'aime ma twix :kittycute: :kittycute: :kittycute:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Seo Yoon hee

avatar

That's my job : faussement fiancée par contrat à un énergumène stéréotypé et sous quoté "si c'est un métier" et vendeuse en librairie.
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Lun 2 Oct - 0:58

Nobu: Je veux pas :emo:

Je garde en tête que le bientôt, tu comprends que je ne te le retourne pas :paolo:

TU PEUX PAS, tu ne m'aimes que bientôt :outré:  donc tu n'as aucun droit :pascontent: :malin:

çac'estvraiparcontremaistun'espasobligédeledire :malin:
envraijet'aimeaussi :bave:

Emi: merci beaucoup :**:

Tetsuya: :heart: :excited: :malin:

Je sais de source sûre que c'est "adorable" qui convient :kitty:
je n'hésiterais pas et je viendrais harceler :hero:
merciii beaucoup :keur:

Kay: Jong Suk :fufu: :heart: :faaa: :giggle: :exciterlove:
Je n'ai même pas fait exprès pour le prénom   :malin:
merciii  :heart:  et oui je pense que je viendrais te voir suissûre :kittycute:

Kong Mee: Riiz :excited: :**: :fufu: :bave:

Si tu viens me chercher, je me jette dans tes bras et je te suis :bave:  tuestellementcanonenplus :bave:

Yui Thank you :please: :exciterlove:

Kei: merci beaucoup :lovelove: :cutie: j'hésiterais pas :svp:

Saejin: MA TWIX :**: :kittycute: :kittycute: :kittycute:  moiaussijet'aime :exciterlove:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Sato Tetsuya
Admin ♦ Here for you

avatar

That's my job : Serveur au Kaizoku Paradise + Joueur de baseball
That's where I live : Juhei
Juste une photo de toi :
♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   Lun 2 Oct - 2:42


© blend & every


Tu es validé(e) !


ahah bon ça va alors :heart: et merci pour le compliment sur le contexte aussi !

Sinon j'ai adoré lire ta fiche, c'est super fluide et ça a l'air d'être un perso vachement intéressant ! :please: même si l'idée de suivre cet homme n'était sûrement pas une bonne idée ~ 


Bienvenue parmi nous et ravi de t’accueillir à Nikko puisque tu viens d’être validé ! Tu vas pouvoir gambader dans les différents quartiers de la ville et profiter pleinement de la vie paisible de l'île.

Mais avant de pouvoir pleinement t’amuser sur le forum, il faut que tu te trouves des amis en créant ta relationship et n'hésite pas à venir recenser ton métier De plus, si tu souhaites être constamnent en contact avec tes amis, tu peux aussi te créer un Multimédia. Et n’hésite pas non plus à venir nous rejoindre sur le flood et dialoguer, t’amuser avec tout le monde !

Pour mieux comprendre le fonctionnement de l'île, les bons à savoir se trouvent ici.

Bon jeu à toi et encore bienvenue sur le forum !
©️ _Viviie.





_________________

Above the clouds
Hold me now, I need to feel You. Show me how to make it new again. There’s no one I can run to and nothing I could ever do. I’m nowhere if I’m here without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦♦♦
Contenu sponsorisé


♦♦♦

MessageSujet: Re: Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence   



Revenir en haut Aller en bas
 

Yoon Hee (+) Lying is done with words and also with silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SOFT] VLINGO WORDS TO ACTION : Application vocale [Gratuit]
» Le lying down game.
» NS Yoon Ji feat Sangchu "Want to see you again"
» Yoon Eun Hye
» [K-Actrice] Yoon Eun Hye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't forget to smile :: Les premiers pas :: Contrôle des passeports :: Fiches validées-