AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Totally lost, totally despair || ft Murakami siblings ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
.
.
Murakami Kay
avatar


That's my job : Informaticien
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Totally lost, totally despair || ft Murakami siblings ♥   Mar 8 Nov - 13:31




Totally lost, totally despair
Kay ft Emi




Sa journée s’était plutôt bien passée. Il s’était levé, était allé au travail, avait mangé puis en fin de journée il avait quitté les bureaux. Cependant, malgré la journée plutôt routinière qu’il avait passé, il n’avait pu s’empêcher de penser à elle. Oh Yeon Ju. Pas un seul jour ne passait sans qu’il n’y songe mais aujourd’hui une phrase le hantait. La phrase d’un de ses collègues. Cette phrase résonnait en lui.

« Peut-être est elle morte. »

Il ne voulait pas y croire mais plus il y pensait, plus il se disait que cela pouvait être logique. En effet, peut-être était-elle gravement malade, peut-être l’avait-elle soigné avec ses dernières forces et s’étaient éloignées de lui pour ne pas qu’il la voit mourir… C’était tellement possible. Cela lui faisait mal de se dire qu’elle était peut-être morte en voulant lui sauver la vie.
C’est donc pour cela que pendant qu’il rentrait chez lui, il regardait chaque rue en se disant qu’il suffisait juste qu’il tourne dans l’une d’entre pour rejoindre le cimetière. Pour cette raison, il s’arrêta pour observer cette énième ruelle. Prenant son courage à deux mains, Kay serra la bandoulière de son sac d’ordinateur tout en s’y engouffrant.
Son cœur battait rapidement dans sa poitrine, tellement fort que ça lui faisait mal. Ces battements s’intensifiaient au fur et à mesure qu’il s’avançait vers le lieu. C’était une décision impulsive, comme beaucoup des décisions qu’il prenait, il en avait pleinement conscience mais ce n’était pas pour autant qu’il réfléchissait plus. Il n’y arrivait tout simplement pas.

Arrivé au cimetière, il marqua un temps d’arrêt à l’entrée. Il laissa ses joues être caressées la brise produite par les arbres dont les feuilles devenaient marrons. Il observa le lieu qui était éclairé par les couleurs orangées du soleil qui déclinait dans le ciel. La scène était aussi belle qu’elle était triste.
A la vue du paysage, Kay ne pouvait s’empêcher de trouver cela beau avec toutes ces couleurs. Cependant, à l’idée de savoir le corps de Yeon Ju ici, son cœur se serra douloureusement.

D’un pas lourd, il se dirigea dans une des allées du cimetière tout en regardant les noms gravés sur le marbre. Il cherchait celui de la jeune femme mais ce ne fut pas lui qui attira son regard, qui le fit stopper. Se tournant complètement, il observa la tombe. Il observa la plaque de marbre froid où était écrit : « Murakami Kay » complété de son lieu de naissance et une date qui datait de cette année. Celle de l’accident mais il l’ignorait. Il ne savait pas à quoi cela pouvait correspondre même en essayant. Il se heurtait toujours à ce même mur. Il plongeait toujours dans ce néant.
Le monde autour de lui fut comme stopper alors qu’il se trouvait devant sa propre tombe, que le monde autour de lui semblait s’effondrer. Une question peut-être idiote lui vint à l’esprit : était-il mort ? Pensait-il être vivant alors qu’en vérité il était mort ?

Ses oreilles se mirent à bourdonner alors que sa respiration se bloquait. Ce fut le bruit des feuilles qui craquent à cause des pas qui lui fit reprendre sa respiration. Kay tourna la tête pour voir une jeune femme, qui lui était complètement inconnue, avancer dans sa direction. Il ne savait pas qui elle était mais il avait l’impression qu’elle venait pour se recueillir sur sa tombe.

« Excusez-moi… »

Sa voix n’était qu’un murmure qui mourut pour laisser place au silence.  Il s’était aussi éloigné d’un pas pour la laisser passer mais aussi pour prendre du recul sur la situation. Il ne comprenait plus rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.
Murakami Emi
avatar


That's my job : Serveuse au Kaizoku Paradise
That's where I live : Muranaka
Juste une photo de toi :
.
.
.

MessageSujet: Re: Totally lost, totally despair || ft Murakami siblings ♥   Dim 13 Nov - 12:58

Totally lost, totally despairKay&Emi;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.

I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Il y a des jours comme ça, des jours ou rien ne va. Malgré tout le mal que je peux me donner, il y a des jours ou je n’arrive pas à faire face, je n’arrive pas à avancer. C’est le genre de journée ou je la termine souvent affalé sur une table le corps complètement imbibé d’alcool.

Je pense souvent à lui, même tous les jours. Mais aujourd’hui mes pensée pour lui ont été plus fort que tout le reste. A mon réveil, j’avais envie d’aller le retrouver. De stopper ma vie inutile et d’enfin le rejoindre là-haut. Tempi pour ma promesse, tempi s’il n’allait pas être content, j’avais simplement besoin de le revoir…

Seulement je suis faible. Complètement incapable d’effectuer cette acte pourtant complètement banal dans ce monde de fou. Alors comme tous les jours malgré mon envie d’en finir, j’ai continué à travail tout en pensant à lui.

A la fin de la journée, je me serais normalement contenté de rentrer chez moi voir même d’aller déjà dans un bar. Seulement cette fois, en passant devant ce fleuriste mon envie de tout oublier c’est évaporé. En voyant c’est fleur, j’ai ressenti le besoin d’aller lui apporter. De pour une fois, lui faire plaisir en lui rendant visite.

Voilà pourquoi, en cette fin de journée automnale j’ai fini par me rendre au cimetière.

Malgré l’ambiance qui y règne, à mon arrivé je n’ai pas pu m’empêcher de trouver le paysage magnifique. La lumière que le soleil offre à ses tombes rend le spectacle magique, indescriptible, fessant resurgir une part de nostalgie en moi.

Ici se trouve toute ma famille. Mais c’est une personne bien particulière que je suis venue voir. Une personne que je n’ai plus revue depuis ce soir tragique. Rendre visite à mon père et à ma mère est devenue presque une habitue pour moi. Une routine marquant tout le respect que j’ai pu avoir pour eux. Seulement lui … mon frère…. C’est une tout autre histoire ….

Il était l’unique et seul personne qui à jamais compté pour moi. La seule personne qui arrivait à me faire avancer gaiement dans la vie sans me soucier du rester. Et à sa disparition, tout ça c’est envolé en poussière comme si cela n’avait jamais existé.

Je savais qu’au moindre regard sur sa tombe, je n’arriverais plus à trouver la force d’avancer. Ne pas le voir rendait la chose moins réelle. Voilà pourquoi en rendant visite à mes parents, j’avais toujours pris soin de l’éviter avec grand soin.

Encore aujourd’hui, je ne suis pas certaine d’arriver à surmonter cet obstacle. Rien ne m’indique que je ne tomberais pas dans le gouffre du désespoir en voyant ce bout de marbre planté dans la terre. Seulement, aujourd’hui, mon envie de le revoir à fini par vaincre tout le reste.

Avançant donc en silence vers cet emplacement fatidique, je ne peux m’empêcher d’observer toute les personnes enterré qui se trouvent ici. Tant de personne perdue. Des frères, des sœurs, des amis … trop de personne aimé et aimante qui ont quitté ce monde trop tôt. Laissant derrière eux un gouffre de souffrance et de désespoir dans le cœur de leur famille.

Mon frère ne fait d’ailleurs pas exception. A sa mort c’est comme si on m’avait transpercé le cœur d’un million de couteaux. Laissant derrière une blessure béante qui ne sait jamais refermé depuis.

Finalement, au loin, j’aperçois l’endroit où repose mon frère …. Où du moins la pensée qu’il a pu laisser dans mon esprit car, tout comme le reste de ma famille, leur corps n’ont jamais pu être rapatrier sur l’île.

Avançant donc le cœur lourd, je ne prête pas attention aux personnes que je trouve sur mon chemin. Eux aussi souhaitent se recueillir en paix. J’évite donc tout regard dans leur direction et termine mon chemin devant cette fameuse pierre tombal.

-«  Bonjour Kay …. Comment vas-tu ? »

Murmurais-je avant de m’abaisser à la haute du marbre.

-«  Je suis désolé … ça fait longtemps que je ne suis pas venue te voire …. Mais tu sais …. C’est toujours très difficile pour moi de venir te voir ici … »

Les mots commençaient à sortir avec difficulté de mes lèvres. Ma gorge peu à peu commençait à se nouer tandis que des larmes venaient menacées mes yeux et se déposer au bord de ceux-ci.

-« ha, au fait, je t’ai apporté des fleurs, continuais-je tout en les déposants sur le sol, j’espère qu’elle te plaisent … »

Tout en prononçant c’est mots c’est comme si je m’attendais bêtement à une réponse venant de sa part. Pourtant, je ne suis pas stupide, je suis bien consciente qu’il ne pourra plus jamais me répondre … Même si au fond, j’espère toujours un miracle …

-«  Tu me manques ….. »

Mes doigts vinrent alors frôler dans une caresse le prénom de mon frère gravé dans le marbre glacial doucement réchauffé par les rayons du soleil couchant.

Tout en effectuant ce geste, je me rends soudain compte qu’une personne n’a pas bougé de son emplacement depuis mon arrivé. Je n’y avais pas prêté attention, pensant qu’elle venait elle aussi se recueillir sur une tombe non loin cependant … Elle est resté planté là, à m’observer … moi et mon frère …

Voulait-elle se recueillir sur la tombe de mon frère ? Était-elle une connaissance de mon passé ? Ou était-elle simplement une de ses personnes curieuses ?

Détournant donc mon regard de la tombe de mon frère à la recherche de réponse, je viens le poser sur cet inconnu. Plutôt bien habillé je le détail consciencieusement remontant lentement jusqu’à ce que mes yeux viennent croiser son regard.

Mon visage devient alors blême. La personne qui se trouve actuellement devant moi ne pouvait tout simplement pas être là. C’était tout bonnement impossible … un miracle ou plutôt…. Le fruit de mon imagination …

-«  K…. Kay ? » Prononçais-je maladroitement tout en me redressant faiblement.

J’avais tant espérer une réponse de sa part, que finalement j’étais arrivé à me l’imaginer devant moi. Comme à l’époque où j’espérais encore secrètement qu’il me revienne un jour. Seulement à la différence ce cette époque, mon hallucination semblait cette fois-ci bien plus réelle. Et l’apparence de mon frère semblait avoir vieille avec le temps … Comme s’il n’était jamais mort …

-«  Je n’espérais plus jamais te revoir …. Ce sont les fleurs qui t’on fait apparaitre à mes coté ? Ou bien …. C’est parce que tu es fâché ? »

   
code by lizzou × gifs by tumblr

   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Totally lost, totally despair || ft Murakami siblings ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amv - Totally Crazy [Ginta]
» [Marathon Media] Totally Spies! Le film (2009)
» Générique Totally Spies
» Totally spies
» Totally Captivated (mangas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't forget to smile :: Welcome to Nikkou :: Uetani-